Pecq - Page 2

  • Visite de la Brasserie De Rank à Dottignies

    Le 28 novembre 2019 à 18h00

    Rendez-vous sur place à 17h45
    Co voiturage possible

    Visite guidée de la brasserie (1 heure)
    Dégustation des produits nouveaux 2019 (1 heure)

    20 personnes maximum

    Le paiement vaut inscription
    Prix de revient 7 euros par personne

    Participation aux frais :
    Pour les membres en ordre de cotisation 3 euros par personnes
    Pour les non membres 10 euros par personnes
    IBAN : BE04 0003 2578 7331
    BIC BPOTBEB1xxx P.E.C.Q.

    Réservation pour le 20/11 au plus tard

    Info : http://www.deranke.be/fr/home




    Vincent Favier
    Président de l'ASBL PECQ

  • A LA UNE DE CE VENDREDI 15.11

    une (2).jpg

  • Souper spaghetti

    organisé par l'école communale de Warcoing
    Ecole communale de Warcoing - Rue des Ecoles, 2 - 7740 WARCOING
    du 22/11/2019 17:00 au 22/11/2019 22:00

  • A LA UNE DE CE JEUDI 14.11

    une.jpg

  • Descente de la police fédérale à la maison de l’entité de Celles

    Celles maison.jpg

                                                                                                 © Bernard Libert

    Capture Celles 1.PNG

    Capture Celles 2.PNG

    Suite attendue

  • Cérémonies du 11 novembre

    Encore quelques photos de Françoise Vansaingèle. - Merci Françoise

     

    Françoise.1 jpg.jpg

    Françoise 2.jpg

    Françoise 3.jpg

    Françoise 5.jpg

    Françoise 6.jpg

    Françoise 7.jpg

    Françoise 5.jpg

  • A LA UNE DE CE MERCREDI 09.06

    une (1).jpg

  • Kèksékça ?

    Qu'est-ce qu'un Bloc mucilagineux à effet soustractif

    C'est excellent !!!!!! Lisez ce texte, vous allez vous régaler !!!....

    L’éducation nationale fait des progrès dans la transmission de la langue française !!!...
    « Bloc mucilagineux à effet soustractif »... cela veut dire quoi?

    Il est vrai que les femmes de ménage étaient devenues des « techniciennes de surface » et les aveugles des « non-voyants » (ben voyons), et les sourds depuis longtemps des malentendants…

    Poursuivre à la lettre nos nouveaux enseignements...

    Voilà qui devrait ravir les amoureux de la langue Française...

    Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne s'agit pas d'une "évolution de la langue", mais de "prospective positive modernisée d'un mode de communication oral... !

    Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas.

    Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air »…

    Ha, ha, ça change tout !!!

    J’ai aussi appris que je n’étais pas petite mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !  

    Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo.

    J’étais déjà tombé de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.

    Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des « productions écrites », les sorties en groupe des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des «élèves à besoins éducatifs spécifiques».

     Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.

    Z’êtes prêts ?.. Allons-y.  

    Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ».  

    Il n’y aura plus de dictée, mais une « vigilance orthographique ».

    Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ».  

    Mais curieusement le meilleur est pour la gym… Oups pardon !!! pour l’EPS (Education physique et sportive).  

    Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».

    Ah ! C’est du sportif,  j’avais prévenu !...

    Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat).  

    Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : «la personne en cessation d’intelligence », autrement dit, le con.  

    Signé Martine Meunier, mère d’une élève. Ah ! non, re-pardon… Martine Meunier «génitrice d’une apprenante ».  

    Ben oui, un "outil scripturaire", c'est un stylo, un "référentiel bondissant", c'est un ballon, et, pour finir et revenir à l’objet de ce courriel,

    un "bloc mucilagineux à effet soustractif", c'est…

    une gomme !

    Je pense que les "zzzélites" qui ont inventé de telles conneries n’en resteront pas là avant d’être tous en hôpital psychiatrique pour, voyons, voyons…  Ah ! oui j’y suis : «une remédiation de cessation d’intelligence » …