POLITIQUE - Page 4

  • ELECTIONS: ECOLO A TROUVE SES DEUX FEMMES

    ELECTIONS: ECOLO A TROUVE SES DEUX FEMMES

    Encore récemment, il manquait deux femmes à la liste Ecolo. Elles sont aujourd'hui trouvées. Il s'agit de Sandra Menmadala et de Hélène Lepers

    Voici donc la liste complète des candidats qui se présenteront à vos suffrages le 14 octobre

    1 - Philippe Annecour

    2 - Juliette Coryn

    3- Maurice Trooster

    4 - Cynthia Dujardin

    5 Sam Deleu

    6 - Isabelle Peeters

    7 - Joris Hubrecht

    8 - Francka Coppenolle

    9 - Pascal Brabant

    10 - Dominique Ghys

    11 - Hélène Defrène

    12 - Simon Vancoppenolle

    13 - Adèle Annecour

    14 - Florian Noël

    15 - Sandra Menmadala

    16 - Hélène Leperss

    17 - Aurélien Brabant

     

     

  • PECQ - GO

    numérisation0001.jpg

  • OBIGIES - LE SORT DE L'EPINE

    OBIGIES - La plaine de l’Epine dans un bien triste état

     

     

    L'Epine 1.jpg

     

     

    Située sur le territoire de Frayère, la plaine de jeux de l’Epine qui appartient présentement au CPAS de Tournai sera rachetée par la Commune dans un délai assez court : « Cela devrait être fait pour les vacances scolaires », nous affirme Marc D’Haene le bourgmestre de Pecq « pour la somme de 80.000 € sur fonds propres ».

    Lire la suite

  • CHANTAL BERTOUILLE DEFEND LES FEMMES

     

     Le respect à l’égard de la femme

    Ce n’est pas seulement le 8 mars, c’est tous les jours de l’année !

    Alors que ce 8 mars est proclamé Journée Mondiale de la Femme, il importait à Chantal Bertouille de rappeler que de plus en plus de femmes sont aujourd’hui victimes de violences verbales et physiques ; le nombre de relations sexuelles non consenties est en augmentation ; … D’ailleurs, comme l’a rappelé il y a peu le MR, la lutte contre ces phénomènes passe notamment par un apprentissage du respect et du droit de l’autre à la différence.

    « Je suis souvent interpellée par le discours tenu par certains adolescents », souligne Chantal Bertouille. « La femme est devenue un simple objet de consommation, à tel point que certains de leurs « petits copains » traitent mieux leur voiture que celle avec qui ils souhaitent par exemple fonder un foyer ».

    Hélas, l’exemple ne vient pas toujours de leurs aînés. « C’est pourquoi il est plus que temps que les mentalités changent. C’est un travail long et pour que le respect entre réellement dans les mœurs, il faut que celui-ci soit réitéré au quotidien et pas seulement le 8 mars. Le respect à l’égard des femmes, ce n’est pas que le 8 mars, c’est tous les jours de l’année ! », souligne celle qui exerce les fonctions d’Echevin de l’Egalité des Chances à Comines-Warneton.