• Récréation...pour chasser la morosité du moment

    Pour améliorer votre prononciation. A lire tout haut

    Constantinopolitain, quand te déconstantinopolitaniseras-tu ? Je me déconstantinopolitaniserai quand tous les constantinopolitains se seront déconstantinopolitanisés.

    Pecq et Pottes et Pottes et Pecq (à prononcer 10 fois très vite)

    Je veux et j'exige d'exquises excuses. (avec les liaisons)

    Trois tortues trotteuses trottaient sur trois toits très étroits.

     Quatre très gros crapauds crient dans quatre très gros trous creux.

    Bon amusement !

  • Fête clandestine en Wallonie

    La police interrompt une fête clandestine à Paliseul: 70 personnes en infraction, certaines ont pris la fuite


    La police a été amenée à intervenir samedi peu avant minuit dans le village d'Offagne dans une gîte car une fête, interdite dans le contexte actuel de Covid, s'y déroulait. La capacité maximale du gîte en temps normal est déjà de 14 personnes. Mais les policiers se sont retrouvés face à 70 personnes. L'intervention a visiblement été compliquée car certains ont pris la fuite.

    Mais 42 participants ont néanmoins pu être identifiés. L'« organisateur », soit l'homme qui avait loué le gîte, s'est déjà vu sanctionner sur le champ par une perception immédiate de 750 euros. Pour les autres, l'amende peut monter jusqu'à 250 euros. Le parquet devrait envisager des suites. L'homme qui avait loué le gîte est un habitant de Dilbeek né en 1996.

  • Plus de 555.000 cas de coronavirus en Belgique depuis le début de l’épidémie

    Tournai

    Total : 4720 cas depuis le début de l'épidémie.

    Hier : 21 cas.
    Depuis le 19 oct. : 3382 cas.


    Pecq

    Total : 594 cas depuis le début de l'épidémie.

    Hier : 3 cas.
    Depuis le 19 oct. : 447 cas.

  • ATTENTION: fête de Noël

    L’avertissement de la ministre de l’Intérieur à l’approche des fêtes de fin d’année: «Si nécessaire, la police sonnera aussi aux portes à Noël»

     

    L’avertissement de la ministre de l’Intérieur à l’approche des fêtes de fin d’année: «Si nécessaire, la police sonnera aussi aux portes à Noël»

    Annelies B9725231050Z.1_20201113095702_000+G91H27T2Q.1-0.jpg

    La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden a prévenu, dans les colonnes du Zondag, que la police veillera également au respect des mesures sanitaires à la Noël

      À l’approche des fêtes de fin d’année, un Belge sur trois a déjà affirmé qu’il n’avait pas l’intention de fêter Noël en cercle restreint. Pourtant, la police veillera bel et bien au respect des mesures sanitaires en ce jour de fête. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden prévient ce dimanche dans les colonnes de nos confrères du Zondag.

    L’application de la loi est importante et la police fera appliquer les mesures. « Si nécessaire, en cas de nuisances sonores par exemple, la police sonnera aux portes », prévient la ministre. « Mais l’entrée dans les maisons en elle-même n’est pas une priorité. La loi ne le permet d’ailleurs pas non plus ».

    Selon Annelies Verlinden, le souhait absolu du gouvernement est de permettre « un peu plus de proximité humaine » pour Noël. Mais les signaux d’alarme des hôpitaux doivent toujours pris très au sérieux. « Nous sommes maintenant à cinq semaines de Noël. Si nous nous en tenons tous aux mesures, nous pourrons peut-être offrir une perspective », explique la ministre

  • A LA UNE DE CE DIMANCHE 22.11

    Capture d’écran 2020-11-22 072341.jpg

  • Et ils veulent éradiquer le coronavirus !

    La police se rend 15 fois dans le même kot où des étudiants faisaient la fête semaine après semaine

    Photo prétexte
    Photo prétexte

    C’est Het Laatste Nieuws qui relate les faits. Suite à des plaintes de voisins, la police s’est rendue 15 fois depuis septembre à la même adresse afin de rappeler à l’ordre des étudiants qui se réunissaient pour faire la fête, malgré le couvre-feu et les mesures sanitaires.

    « Nous voulons nous amuser à notre façon, nous ne voulons pas ne rien faire. Nous sommes aussi des étudiants », a déclaré un jeune homme concerné par les plaintes.

     

    Lorsque la police se présentait, la porte restait close afin d’éviter de payer des amendes, mais cette fois la police a sévi et l’étudiant chez qui ses camarades se rendaient a assuré que les mesures seraient désormais respectées.

    Heureusement que la plupart d'entre eux se conforment aux mesures édictées par le gouvernement

  • Bpost et les colis

    Face à l’explosion des commandes en ligne, Bpost demande aux consommateurs de venir chercher eux-mêmes certains colis

     

    Bpost ne livrera temporairement pas tous les colis à domicile et demande aux consommateurs de venir en chercher certains eux-mêmes en raison d’une augmentation spectaculaire des achats en ligne, a fait savoir l’entreprise vendredi.

    Bpost lance un appel à l’aide aux consommateurs. Face à une incroyable augmentation des commandes en ligne en cette période de confinement, l’entreprise annonce, par communiqué, qu’elle demandera aux consommateurs un coup de pouce en venant chercher eux-mêmes certains colis. Pour ce faire, Bpost a développé une collaboration temporaire avec Décathlon, dont les succursales feront office de points d’enlèvement supplémentaires pour les colis.

  • A LA UNE DE CE SAMEDI 21.11

    high_d-20201120-GJZXVP.jpg

  • Willemeau

    https://youtu.be/wUqIPe0wQLc

    JP.

  • Quid de la fête de Noël et du Nouvel An

    Voici ce qu’annoncent les modèles prévisionnels pour les fêtes de fin d’année: «Relâcher la journée de Noël entraînera une 3e vague aussi grave»

    Malgré une évolution positive des chiffres épidémiques, politiques et experts de la Santé confirment que les mesures actuelles vont se prolonger. Les modèles prévisionnels montrent que fêter Noël et Nouvel An, même en petit comité, peut avoir de lourdes conséquences.

    « Les efforts de la population ont un impact positif », a affirmé le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, jeudi sur Bel RTL.

     

    Mais, « l’impact positif des mesures prises est loin d’être suffisant. Il faudra continuer nos efforts, même s’ils sont douloureux. Il sera probablement très difficile d’alléger les mesures rapidement », a-t-il ajouté.

    Le message est donc clair, on est encore loin d’espérer un relâchement pour les fêtes de fin d’année                                           

     .                                                               ® Alison Verlaet