Petite étude sur l’emploi de certains mots en français

Ainsi en est-il du verbe rouvrir

 

Que notre langue est belle et riche mais aussi très exigeante. Une preuve ? Même les énarques se trompent parfois. Dans son dernier discours, par exemple le président de la République française a commis par deux fois la même erreur, à savoir : « …a été réouvert… » en lieu et place de « rouvert ».

Contre la logique, on tire du verbe « rouvrir » le nom « réouverture ». Le participe passé de « rouvrir » est « rouvert » et pas « réouvert ». 

Les commentaires sont fermés.