ELECTIONS - LISTE DE "PECQ AUTREMENT"

 Ce jeudi 30 mai, "PECQ AUTREMENT" A présenté les membres de sa liste et détaillé son programme actuel

DSC_6370 copie.jpg

 

Capture Elections Pecq au copie.png

Pour lire plus facilement:

 

1. Agnès Vandendriessche. 49 ans, employée  administrative au SPW, échevine

2. René Smette. 67 ans responsable informatique en retraite, échevin

3. Emmanuelle Pee. 35 ans, licenciée en sciences politiques, secrétaire de 2 cabinets ministériels

4. Yves Renders. 59 ans, assistant des finances aux droits et accises, service enquêtes et recherches, conseiller CPAS 

5. Mélissa Oliviero, 18 ans, étudiante en art visuel photo - St-Luc Tournai

6. Guillaume Vaucant, 27 ans. magasinier aux Engrais Lebrun


7.Nadia Besbas. 48 ans, assistante manager

8. Pierre-Henry Stievenart 24 ans,  magasinier et bullíste chez Walagri Mourcourt :

9. Isabelle Goncalves. 49 ans. technicienne de surface

10 Alexandre Beunes, 53 ans. informaticien et représentant du personnel au sein d'une mutuelle

11. Aurore Dupont, 37 ans. vendeuse

12.. Sébastien D'Huart, 51 ans, gérant d`une société de communication

13.A1ix Decorte,  46 ans  chef d'entreprise au sein de Mobiservice Pecq

14. Olivier Nuytens , 49 ans. comptable, gestionnaire en agro-alimentaire


15. Carine Defienne, 56 ans. responsable d'un centre de formation 

16. Philippe Dumoulin, 56 ans, paysagiste et chef d'entreprise

17. Ludovic Delangue, 63 ans. vétérinaire, licencié en hygiène et technologie en denrées alimmentaires d'origine animale. 

 

Les intervenants

Bonsoir à tous,

 

Nous tenons tout d'abord à remercier toutes les autorités qui nous ont rejoints aujourd'hui, 2 ministres de notre belle région, Mme Marghem, Ministre fédérale et M. Crucke, Ministre régional wallon, mais également 2 députés, Mme Durenne et M. Bracaval, ainsi qu'un bon nombre de mandataires et de membres des sections MR voisines.

Leur présence est pour nous le gage, et pour vous la preuve, que tout autre candidat se réclamant du MR sur une autre liste que la nôtre ne serait qu'un ersatz, une pâle copie, et ne mérite donc pas votre attention !

 

Pourquoi cette liste « Pecq Autrement » dont vous venez de découvrir les 17 candidats (16 en fait, puisque notre n° 11 est en vacances) ?, qui sommes-nous, d'où venons-nous, et surtout où allons-nous ?


En 2012, nos 2 chefs de file, Agnès et René, et quelques autres encore ici aujourd'hui figuraient sur un cartel CDH-MR-Ouverture qui a siégé dans la majorité pendant cette législature.


Nous nous sommes montrés fidèles à l'accord passé et avons essayé tant bien que mal de garder le cap, au sein d'un groupe qui au fil du temps, n'était plus un groupe du tout, un seul homme voulant tout diriger, tout contrôler, tout régenter à sa guise, en communiquant, discutant, dialoguant de moins en moins au fur et à mesure que la fin de la législature se rapprochait.


Pire encore, alors que nous étions partis pour reconduire cette alliance, des négociations secrètes se déroulaient en permanence, des accords boîteux se faisaient et se défaisaient en fonction de l'humeur du chef d'orchestre.


Du respect, il n'y en avait plus, nos responsables se retrouvaient mis en permanence devant le fait accompli, seules comptaient les voix qu'ils pouvaient éventuellement ramener.


De péripétie en péripétie, de numéros de cirque en tours de passe-passe, de coups fourrés en annonces fantaisistes, il nous est apparu que tout avait une fin, que nous n'avions plus notre place au sein d'une telle mascarade, et nous avons donc claqué la porte !


En moins de 2 mois, un petit exploit dont nous ne sommes pas peu fiers, nous avons trouvé 17 candidats, le nom de la liste et son logo que vous découvrez en ce moment, un programme raisonnable et sensé basé sur les besoins réels des gens et non sur des idées démagogiques et coûteuses, dont souvent le citoyen n'a que faire.

Ces 17 candidats sont des citoyennes et des citoyens engagés pour notre belle entité.

 

Une nouvelle équipe, rajeunie qui vous propose une alternative crédible et positive.

 

Nous faisons le choix du renouveau, de la jeunesse, du rassemblement et de l’ouverture, puisque si bon nombre de candidats sont membres officiels du MR, d’autres se présentent sans étiquette.

 

Peut-on susciter ce renouveau politique avec les bonnes vieilles recettes du passé ?

 

Evidemment non !

 

Notre seule ligne de conduite est la bonne gouvernance, l’Ethique et la transparence.

 

Loin de la recherche effrénée du pouvoir « coûte que coûte »…

 

La politique que nous défendons et que nous menons est une politique transparente, citoyenne et participative.

 

Les passe-droits, les avantages pour les uns au détriment des autres, le favoritisme et les promesses inconsidérées sont des pratiques que nous avons en horreur

 

Le politique décide des projets, l'administration veille à les appliquer, mais ils doivent travailler ensemble, sans interférer et désorganiser.

L’heure du changement est arrivée avec Pecq AUTREMENT.


Notre programme balaiera les grandes thématiques suivantes :

  

  1. Démocratie locale et citoyenne

 

Guider les citoyens dans leurs démarches administratives

 

Utiliser pour y arriver des moyens informatiques modernes

 

Développer encore le bulletin communal pour faire mieux connaître les associations de l'entité et leurs activités

 

Mettre en place un budget participatif pour des associations locales

 

Combattre l'isolement des personnes âgées, moins valides et précarisées, mais accrochées à leurs racines, leur logement

 

Communiquer davantage à la population sur les projets ou les actions en cours

  

  1. Valoriser la culture et le sport

 

Ne pas se contenter d'activités dites « élitistes », mais inclure d'autres aspects plus populaires.   

Créer un calendrier annuel, une planification des expos, conférences, concerts, voyages d’un jour, foires, etc

Permettre aux artistes locaux ou régionaux de se faire connaître

 

Innover en créant une manifestation, une foire inédite, mais aussi en redynamisant ce qui existe déjà et doit être conservé

 

Relancer le marché de Noël en innovant et en mettant l'accent sur la qualité

Répartir les festivités dans nos 5 villages, en cherchant ou en créant de nouvelles infrastructures

 

Y consacrer des budgets suffisants, trouver si possible des moyens financiers autres

  

Continuer à aider les associations sportives de l'entité, mais aussi les sportifs individuels, créer un mérite sportif, promouvoir nos champions locaux

Favoriser l'envie de faire du sport chez les plus jeunes en leur proposant des infrastructures de qualité, décentralisées si nécessaire, tout en engageant des moyens financiers raisonnables !

S'intéresser à TOUS les sports, de plein air et d'intérieur

 

 Promouvoir l’enseignement et l’enfance/la jeunesse

 

Veiller à l'intégration des jeunes adolescents,  combattre leur désoeuvrement

 

Aménager des lieux de convivialité où très jeunes et personnes âgées peuvent se retrouver en parfaite harmonie

 

Etudier toutes les possibilités d'amélioration d'accueil de "la petite enfance"

Contribuer à un enseignement de qualité en maintenant ou créant des infrastructures adaptées et entretenues

  

  1. Favoriser l'industrie et le commerce local

 

Favoriser le commerce local par la création d’une association des commerçants de l’entité

 

Favoriser les entrepreneurs, au sens large du terme, déjà implantés chez nous, et qui voudraient se faire aider pour le lancement de projets futurs ou leur réalisation.

 

Etablir une collaboration avec l'intercommunale de développement, quelle qu’elle soit, veiller à ce que nos 2 zonings se remplissent rapidement, mais avec des entreprises en adéquation avec le caractère rural de l’entité.


Pour celui du Pont Bleu, s’assurer que les entreprises soient pourvoyeuses d’emplois locaux.

 

Profiter de notre position centrale au sein de l'Eurométropole Lille/Courtrai/Tournai

Assurer la promotion de notre entité auprès des investisseurs wallons, mais aussi de Flandre et de France

 

  1. Politique de logement

 

Les résidences-services derrière le Home Général Lemaire sont en construction, si des besoins supplémentaires se faisaient sentir, nous chercherons les moyens nécessaires pour y parvenir

 

Comme pour les entreprises, nous nous efforcerons d’attirer les investisseurs immobiliers ou les citoyens désireux de s’installer en leur présentant une commune, propre, sûre, disposant de voiries en bon état et d’un environnement de qualité

 

  1. Sécurité (dans le sens de police)

 

Installer des caméras de surveillance dans les endroits sensibles et sujets à débordements

 

Travailler en parfaite entente avec la zone de police, discuter en permanence avec elle pour la recherche de solutions aux problèmes récurrents

 

Priorité à l'information et à la prévention, mais recours, sans laxisme, à la répression,  si nécessaire.

 

Collaboration accrue entre la zone de police et les autorités communales, particulièrement pour l’organisation de festivités dites « à  risque »

  

  1. Politique énergétique et environnementale, cadre de vie, plan propreté

Développer les énergies renouvelables, utiliser de nouvelles technologies en la matière

 

Surveiller et réduire la consommation énergétique des bâtiments communaux

 

Favoriser l'attractivité de notre cadre de vie, par l'embellissement des rues

 

Proposer des espaces pour des jardins communautaires et y développer des ateliers

 

Rénover le parc de Warcoing pour en faire, ou en refaire, un hâvre de paix

Donner un certain cachet aux entrées de notre commune par l'embellissement des  des rond-points ou des ilôts

 

Accroitre le fleurissement, la plantation d'arbres, des parterres et des bords de routes

 

Lancer un véritable « plan environnement/propreté/cadre de vie » comportant plusieurs axes :

 

_ Sensibilisation - responsabilisation – communication – participation – planification – outils de mesures - surveillance – engagement de personnel – achat de matériel

 

Financer les nouveaux projets par le produit de la taxe-égoûts

  

  1. Mobilité et sécurité routière

 

Elaborer un plan de circulation global en concertation avec la police et les communes limitrophe, s'intégrant au tissu urbain et rural de notre entité, tout en ménageant la tranquillité de ses habitants.

 

Travailler sur la convivialité, le « bien circuler » ensemble, tous modes de locomotions confondus

 

Modifier certaines infrastructures routières pour limiter la vitesse, en concertation avec des spécialistes

 

Réaménager certains sentiers pédestres ou pistes cyclables avec des revêtements perméables (Stop au tarmac !)

Les baliser et les cartographier,  s'assurer que les PMR (Personnes à Mobilité Réduite) et/ou malvoyantes aient aussi leur place.

 

  1. Travaux (voiries, trottoirs, fauchage, etc)

 

Planifier l'entretien, la réparation et la création de voiries à moyen et à long terme

 

Idem pour l'entretien des trottoirs

 

idem pour le fauchage

 

Faire bon ménage entre biodiversité, fauchage tardif, propreté et ressources en personnel en diminuant les surfaces à traiter, tout en veillant à l'esthétique et la sécurité.

 

Dresser un inventaire permanent de tout le matériel communal, pour fournir au personnel communal le matériel le plus adapté possible, en état de fonctionnement

 

COMMUNIQUER A LA POPULATION !

  

  1. Agriculture

 

Entamer un processus de réaménagement des terres agricoles

 

Maintenir les commissions agricoles relancées en 2013

 

Revoir le fauchage des talus et les curages de fossés

  

  1. Patrimoine

 

Trouver une solution durable pour les collections du musée Jules Jooris

 

Planifier l'entretien du patrimoine communal, des bâtiments du culte, des infrastructures sportives, des écoles

Revoir l'acoustique de la maison du village et de la salle Roger Lefebvre à Hérinnes

Moderniser la salle Roger Lefebvre, trouver d'autres lieux pour éviter l'utilisation trop intensive de celle-ci

Rénover la salle Alphonse Rivière à Pecq, la rendre utilisable pour des activités ludiques, sportives et/ou culturelles

Travailler sur l'attractivité de la maison communale (signalétique adaptée, lieux éclairés, accueillants).

 

 

 

Les commentaires sont fermés.