Pecq

  • Georges Rodenbach, de Tournai à Paris

    Capture d’écran 2020-09-24 212347.jpg Du 1er octobre au 18 décembre 2020, la Ville de Tournai a le plaisir d’organiser, en collaboration avec les Archives de l’État, la Bibliothèque communale, le Musée des Beaux-Arts de Tournai, les Archives & Musée de la Littérature de Bruxelles et Monsieur Joël Goffin, une exposition temporaire, consacrée à l’œuvre de Georges Rodenbach, au sein des bâtiment des Archives de l’Etat. Né à Tournai en 1855, rue des Augustins, Georges Rodenbach est, de par sa mère, lié à de grandes familles de la ville picarde. Quant au côté paternel, il est issu d’une famille aristocratique, d’origine allemande. Georges Rodenbach passe son enfance à Gand où son père a été muté. Il fait de brillantes études au Collège Sainte-Barbe, où il rencontre Émile Verhaeren, et à la Faculté de droit de Gand, avant de s’installer à Bruxelles. Délaissant le barreau, il anime la revue La Jeune Belgique, dont il est l’écrivain le plus doué. Il fait éditer quelques recueils à Paris et attire l’attention des lettrés. Correspondant du Journal de Bruxelles, il s’installe définitivement à Paris, en 1888. Quatre ans plus tard, il publie son roman, le premier à être illustré, Bruges-la-Morte, d’abord sous forme de feuilleton dans le Figaro, puis en volume chez Flammarion. C’est le chef-d’œuvre du symbolisme qui inspirera d’ailleurs Vertigo, le célèbre film d’Hitchcock. Le récit, dont Bruges est le personnage principal, amorce la renommée touristique de la ville. Entretemps, il se lie d’amitié avec Mallarmé, les frères Goncourt, Mirbeau, Cézanne, Monet, Proust, etc. et écrit de brillantes chroniques dans plusieurs journaux dont le Figaro. En 1894, il est le premier auteur belge à voir une de ses œuvres, Le Voile, jouée à la Comédie Française. Parallèlement, il publie plusieurs recueils qui en font une valeur sûre du symbolisme. Son autre grand roman, Le Carillonneur (1897), défend la cause de la restauration des monuments brugeois contre les modernistes. Rodenbach meurt d’une appendicite le jour de Noël 1898, alors qu’il avait 43 ans. Il est inhumé au Père-Lachaise, à Paris. L’exposition permettra de découvrir le manuscrit restauré de Bruges-la-Morte, des documents et éditions bibliophiles, le mobilier hérité de son grand-père, des portraits du poète et des toiles de maître. Le tout rehaussé d’anecdotes littéraires. Exposition temporaire accessible gratuitement, uniquement sur réservation les mardis, mercredis et jeudis, de 9h à 16h. Rue des Augustins 20 à 7500 Tournai.

     

    LA VILLE DE TOURNAI PRÉSENTE GEORGES RODENBACH, DETOURNAI ÀPARIS EN COLLABORATION AVEC LES ARCHIVES DE L'ETAT, LA BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE, LE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE TOURNAI, LES AML ET MONSIEUR JOËL GOFFIN. Accès gratuit, uniquement sur réservation les mardis, mercredis et jeudis, de 9h à 16h. archives.tournai@arch.be - 069 22 53 76 Port du masque obligatoire EXPOSITION TEMPORAIRE Du 01.10 au 18.12.2020 Archives de l’Etat 20 rue des Augustins 7500 Tournai LA BIBLIOTHÈQUE DE TOURNAI PRÉSENTE ATELIERD'ÉCRITURE 'SOUVIENS-TOIDE MOI' DANSLECADREDE L'EXPOSITIONTEMPORAIRE 'GEORGESRODENBACH, DETOURNAIÀPARIS' ACCESSIBLEDU01.10AU18.12.2020 SUR BASE DE L’EXPOSITION ET DE LA LECTURE D’EXTRAITS DE « BRUGES-LA-MORTE » DE G. RODENBACH, UN TRAVAIL DE MÉMOIRE SUR UN PROCHE SERA RÉALISÉ PAR LES PARTICIPANTS, LES TEXTES PRODUITS SERONT DÉVELOPPÉS À L’AIDE DE JEUX LITTÉRAIRES ET DES PHOTOS ET/OU OBJETS SYMBOLIQUES ÉVOQUANT LE DISPARU. samedis 10 et 31 octobre 2020 de 10h à 12h Archives de l’Etat 20 rue des Augustins 7500 Tournai Info et inscription obligatoire par courriel à bibliotheque@tournai.be Condition : participer aux 2 ateliers Port du masque obligatoire

  • Un missile V2 sera restauré

    Ce mardi 29 septembre, le Musée d’Histoire militaire de la Ville de Tournai, situé rue Roc Saint-Nicaise, accueillera une pièce exceptionnelle qui sera transportée par la société Dufour depuis le village de Wasmes-Audemez-Briffoeil. Depuis 76 ans, une tuyère de la fameuse fusée allemande V2, tombée dans le village le soir du 25 septembre 1944, trônait au sommet d’un tumulus gallo-romain. Cette tuyère, donnée par la famille Hocq au musée tournaisien, arrivera à la rue Roc Saint-Nicaise vers 8h30 ce mardi pour y être restaurée et présentée au public au printemps prochain.

    Capture d’écran 2020-09-24 174349.jpg

    Un exemplaire d'un V2 (La Meuse)

     

    C’est un fait historique : les tout premiers missiles V2, développés par l’Allemagne nazie, ont été tirés chez nous, dans la commune de Gouvy, dira Samuel Lucas . Il a retrouvé la trace de la zone de lancement (La Meuse)

  • La multiplication des achats d’investisseurs

    Un phénomène récent du marché de l’immobilier, c’est l’acquisition de maisons trois ou quatre façades par des investisseurs. « Ceux-ci les acquièrent pour un montant qui tourne autour de 250.000€, qui n’est plus forcément accessible à une partie de la classe moyenne, et les mettent ensuite en location pour 950€ environ, au lieu de 800€ il y a encore peu de temps », précise le notaire Colin qui a relevé ce phénomène, notamment à Pecq

  • PECQ - Un coup de pouce pour trouver sa voie

     

     

    Capture d’écran 2020-09-24 071856.jpg

     

    Durant huit jours, l’ASBL Youth Start a dispensé une formation à l’attention de 6 jeunes pecquois âgés de 18 à 23 ans en décrochage, sans emploi ni formation. L’objectif était de les remettre sur le rail d’une formation ou le marché de l’emploi grâce à une méthode visant à leur rendre confiance… Six jeunes ont monté un plan concret pour … (suite dans Nord  Eclair de ce jeudi 24.09)

                                                                                              ®Albert Desauvage

  • Bas les masques à Tournai et dans d'autres villes

    Capture d’écran 2020-09-24 070323.jpg

    Paul-Olivier> Paul-Olivier Delannois (Tournai) va prendre le temps de réfléchir. « On refile encore une fois la patate chaude aux bourgmestres mais ça ne me dérange pas de prendre les responsabilités à la place des autres. Comme la mesure sur le port du masque ne prend vigueur qu’à partir du 1er octobre, je ne vais pas foncer tête baissée. Je vais prendre Delannois (Tournai) va prendre le temps de réfléchir. « On refile encore une fois la patate chaude aux bourgmestres mais ça ne me dérange pas de prendre les responsabilités à la place des autres. Comme la mesure sur le port du masque ne prend vigueur qu’à partir du 1er octobre, je ne vais pas foncer tête baissée. Je vais prendre …(suite dans Nord Eclair de ce jeudi 24.09

  • A LA UNE DE CE JEUDI 24.09

    high_d-20200923-GJ22VL.jpg

  • IPALLE - Vivre sans déchets, est-ce possible ?

    Une conférence inspirante afin de tendre vers le « zéro déchet ».

    Capture d’écran 2020-09-23 155942.jpg


    Ne plus produire de déchets : c’est le défi que s’est lancé Sylvie Droulans  accompagnée de son mari, ses deux enfants et ses animaux de compagnie !
    Aujourd’hui leur poubelle a fondu comme neige au soleil et ne sort plus qu’une fois par an.
    Qu’il s’agisse d’achats en vrac, en direct du producteur, en seconde main ou « responsables », d’éviter toute forme de gaspillage, de confectionner ses produits de beauté ou d’entretien, de louer ou de réutiliser… il existe mille et une façons de réduire son empreinte écologique via des gestes simples du quotidien.
    Cette famille « zéro carabistouille » nous guidera pas à pas dans une démarche qui peut paraître ambitieuse et souvent emplie de préjugés… tout en nous démontrant qu’elle est facile à adopter et plus que bénéfique pour l’environnement, la santé mais également le portefeuille.
    Invitée par Ipalle et la Ville de Tournai, en partenariat avec l’association des parents d’élèves du Collège Notre-Dame de Tournai, cette conférence s’inscrit dans la continuité des actions de sensibilisation menées auprès des citoyens, tout en  confirmant la volonté de développer des projets de terrain afin de réduire concrètement la production de déchets.
    Envie d’en faire moins pour gagner plus ?

    Capture d’écran 2020-09-23 160126.jpg


    Participez à la Conférence « Vivre sans déchets, est-ce possible ? » : mardi 29 septembre à 20h à la salle du Forum du Collège de Tournai (23, rue Blandinoise).
    Entrée gratuite mais inscriptions obligatoires via le formulaire en ligne
    (www.ipalle.be). Attention : nombre de places limité. Port du masque obligatoire et conditions d’accueil adaptées selon les directives du CNS.

  • Pas d'échanges de semences ni d'autres plantes

    Place Verte à TOURNAI

    Annulation de la « Rencontre mains vertes »

    du dimanche 11 octobre 2020 de 10 à 12 heures

     

    Les riverains de la Place Verte sont très tristes de devoir annuler leur dernière animation de l’année : « Rencontres mains Vertes », échanges de plantes et de semences, du dimanche 11 octobre prochain.

    Les exigences sanitaires actuelles sont incompatibles avec l’ambiance que les riverains désirent offrir lors de ces échanges informels aux amateurs de jardinage et de produits du terroir : conversations spontanées, demandes de conseils entres les habitués de ces rencontres, va-et-vient à travers les petits stands de présentation des plantes et semences à donner …

     

    Avec l’abandon de cette petite manifestation amicale se clôture « une année blanche » pour les riverains de la Place Verte qui n’auront pu organiser aucune des manifestations qu’ils offrent chaque année aux  enfants comme aux adultes.

    Ils espèrent de tout cœur que 2021 sera meilleur…

  • Tournai, ville libérée mais ruinée

    Après avoir subi en mai 1940 les bombardements terroristes de la Luftwaffe qui réduisent en cendres le cœur historique de la ville, après avoir vu tous ses ponts sauter au cours de la bataille de l’Escaut, Tournai subit 4 ans plus tard les raids de l’aviation alliée.

    Lorsque survient l’heure tant attendue de la libération, soldats américains et britanniques sont accueillis les 2 et 3 septembre 1944 par une population en liesse.
    Mais la joie cache mal la détresse d’avoir à reconstruire tout ou presque. ..

    Réservation obligatoire : mhm.tournai.be
    Fermé le 1/11, 2/11, 25/12 et 26/12
     
    Où :
    Musée d'Histoire Militaire
    Rue Roc Saint-Nicaise 59
    7500 Tournai
    Téléphone :
    +32 (0)69 21 19 66
    Tarif :
    2,60 €/personne; 2,10 €/groupes/seniors/jeunes; 1 €/public scolaire
    Public :
    Tous publics
    Enregistré par :
    Anne-Sophie MARQUANT alerte (16/09/2020)
    Catégorie :
    Autre alerte

    Lundi: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30
    Mercredi: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30
    Jeudi: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30
    Vendredi: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30 (fermé le 25 décembre)
    Samedi: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30
    Dimanche: de 9:30 à 12:30 et 13:30 à 17:30 (fermé le 1 novembre)

    Du 29 juin 2019 au 31 mai 2021

    Cette activité a été confirmée le 16/09/2020 compatible avec les directives COVID