Pecq

  • Confections-nous des masques

    Aucune description de photo disponible.
    Aucune description de photo disponible.
    Aucune description de photo disponible.
    Pascale Deplechin Lezaire

    A transférer, svp! Appel à tous ceux et celles qui savent coudre: confectionnez des masques! La demande est forte, nos soignants/éducateurs/caissiers et caissières, etc. vont tomber à court, si ce n'est déjà fait. Au plus nous serons nombreux à coudre, au plus nous pourrons les aider...

    Recommandations SPF Santé
    Ces recommandations officielles étaient très attendues. Les couturières ont déjà commencé à confectionner des masques en tissu pour contrer la pénurie de masques médicaux, et les initiatives solidaires ne manquent pas. Mais désormais, ces bienfaiteurs pourront s’appuyer sur les conseils du SPF santé pour maximiser l’efficacité de ces masques faits maison.
    Mardi soir, alors que les mesures de confinement venaient d’être annoncées par le Conseil National, le Service Fédéral Santé a communiqué ses recommandations pour fabriquer soi-même un masque de protection contre le coronavirus.
    Le SPF Santé rappelle que "les masques faits maison sont très utiles pour les personnes qui sont malades et isolées à la maison. S’ils portent leur masque fait maison, ils diminuent le risque de contaminer quelqu’un de leur entourage.". Attention cependant, porter un masque n’exclut pas de suivre les règles générales : continuez à garder suffisamment vos distances, à vous laver les mains fréquemment et à éviter tout contact avec une autre personne si vous êtes malade, répète le SPF.
    Un tuto avec des essuies vaisselles et des sacs d’aspirateurs

    Pour fabriquer vos propres masques buccaux, le SPF santé recommande d’utiliser différentes couches de tissu. "Utiliser des matériaux filtrants tels que le sac d’un aspirateur est une bonne idée", précise le Service Fédéral Santé. Les essuies de cuisine, plus épais, sont également à préconiser dans la confection de votre masque, car "ils offrent une meilleure protection que certains tissus en coton". En revanche, la soie et les tissus synthétiques sont à éviter, car trop fins.
    Pas la peine d’en faire des tonnes non plus : "Evitez les masques épais qui vous font transpirer davantage et vous démangent car ils vous feront toucher (inconsciemment) votre visage. Des couches de tissu très épaisses rendent la respiration plus difficile et sont désagréables à porter longtemps.".
    Pour faciliter la confection, un tuto a été diffusé par le SPF santé (voir photos) : "Le modèle de ce masque tient sur une feuille A4. Le masque fonctionne comme une "mini-taie d’oreiller". En bas, il y a une ouverture avec une couverture. Dans cette ouverture, un filtre remplaçable peut être glissé de manière à être bien maintenu en place. Les rubans sont suffisamment longs pour que le masque puisse être facilement noué et détaché. Le retrait du masque peut donc se faire avec les mains à une distance sûre de la tête."
    Réutilisables, oui, mais à stériliser chaque jour !
    Le SPF santé recommande de changer régulièrement de masque et de laver le masque après chaque utilisation à la machine avec un programme haute température. Par ailleurs, il faut également s’assurer que le masque buccal est bien ajusté autour du nez et du menton : "vous devez respirer, tant par la bouche que par le nez, à travers le masque buccal".
    Quelques précautions sont également à prendre pour utiliser correctement son masque à la maison :
    • Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant de toucher le masque.
    • Ne touchez pas l’intérieur du masque. Vous pouvez reconnaître l’intérieur par sa couleur.
    • Utilisez les extrémités des rubans pour manipuler le masque afin que vos mains restent le plus loin possible de votre visage.
    • Ne portez le masque que lorsque cela est nécessaire. Dans le cas d’une isolation à la maison, par exemple, portez-le s’il y a d’autres personnes dans la même pièce.
    • Stérilisez le masque buccal au moins une fois par jour en le lavant à 90 °C.
    Les masques professionnels pour les professionnels
    Le SPF rappelle également aux citoyens que les masques professionnels sont réservés désormais aux professionnels de la santé. "Ils prennent soin de leurs patients jour après jour et sont essentiels pour la santé de toute la population." Alors si vous avez un stock chez vous "amenez-les à l’hôpital le plus proche" interpelle le Service Fédéral Santé.

  • Quid des vacances de Pâques ?

    Écoles ouvertes pendant les vacances de Pâques?

  • Nord Eclair ne paraîtra pas les 4 prochains dimanches

    
    ڙ³ɖƳȵȸƺɀɀƺȸƺƬǝƺȸƬǝƺƳƺɀ
    DISTRIBUTEURS
    INDÉPENDANTS
    ¨…È«Á…È«zX0Á³«1JX…zِ
    VOTRE xX³³X…z
    Distribution de journaux dans des boîtes aux lettres
    sur base d’un listing d’adresses postales
    VOTRE ¨«…IXn
    Indépendant ou Indépendant complémentaire
    détenteur d’un permis B.
    Informatisé, dynamique et organisé.
    R…«X«0
    nƺɀɎȒɖȸȇƻƺɀƳȒǣɮƺȇɎƿɎȸƺƏȸȸǣɮƻƺɀƏɮƏȇɎוǝڙ׎בٍ
    XȇɎƻȸƺɀɀƻ٢ƺ٣ȵƏȸƬƺƬǝƏǼǼƺȇǕƺڙّ
    Par mail à bernard.poulin@sudpresse.be
    ƏɮƺƬƺȇȒƫǴƺɎڴ٥ƳǣɀɎȸǣƫɖɎƺɖȸ
    
    En cette période de crise sanitaire, nous mettons tout en
    œuvre pour vous informer
    au mieux.
    Toutefois, nous sommes également attentifs à nos
    équipes et devons essayer de
    préserver nos imprimeurs,
    transporteurs et distributeurs.
    DÉDOMMAGEMENT
    POUR NOS ABONNÉS
    Pour cette raison, nous avons
    décidé de ne pas paraître durant les quatre prochains dimanches, soit les 29 mars et
    les 5 avril, 12 avril et 19 avril
    2020.
    Il va sans dire que vous serez
    dédommagés pour les exemplaires non reçus. Nous attendrons toutefois la fin de
    cette crise pour effectuer les
    notes de crédit sur votre
    abonnement.
    Tout en espérant pouvoir reprendre un service du dimanche régulier aussi vite
    que possible, nous vous tiendrons informés de nos décisions suivant l’évolution de
    la situation.
    Nous vous remercions de
    votre compréhension.
    Prenez soin de vous et de vos
    proches. -
    LA DIRECTION DE SUDPRESS

  • Changement d'heure

    Changement d'heure.jpg

    Rappelez-vous ce moyen mnémotechnique AVril
     
    AV , on avance d’une heure et septemRE;on recule d’une heure
  • A LA UNE DE CE SAMEDI 28.03

    une (1).jpg

  • A LA UNE DE CE VENDREDI 27.03

    une (1).jpg

  • Rions un brin

    De grand matin dans  la basse-cour  la poule croise le  canard . Quel froid de canard !   dit-elle.  J'en ai la chair de poule, répond le canard. 

  • L'HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA  SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN.

     

     

     

     

     

    -------Message original-------

     

    De  

     

    Moustapha Dahleb  la plus belle plume tchadienne, a écrit: 

     

    Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d'invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l'ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment. 

     

    Ce que les grandes puissances occidentales n'ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, ...ce petit machin l'a obtenu (cessez-le-feu, trêve...). 

     

    Ce que l'armée algérienne n'a pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (le Hirak à pris fin).

     

    Ce que les opposants politiques n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (report des échéances électorales. ..).

     

    Ce que les entreprises n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (remise d'impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d'investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques. ..).

     

    Ce que les gilets jaunes et les syndicats  n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu ( baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée...). 

     

    Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu'ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n'est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d'une vie réussie. 

     

    Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.  

     

    Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l'argent n'a  aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.  

     

    Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.

     

    Quelques jours seulement ont suffi à l'univers pour établir l'égalité sociale qui était impossible à imaginer.

     

    La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme. 

     

    Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour clôner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.

     

    Puisse cela servir à réaliser la limite de l'intelligence humaine face à la force du ciel.

     

    Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation. 

     

    Il a suffi de quelques jours pour que l'Afrique devienne un continent sûr. Que le songe devienne mensonge. 

     

    Il a suffi de quelques jours pour que l'humanité prenne conscience qu'elle n'est que souffle et poussière. 

     

    Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ?

     

    Rendons-nous à l'évidence en attendant la providence. 

     

    Interrogeons notre "humanité" dans cette "mondialité" à l'épreuve du coronavirus. 

     

    Restons chez nous et méditons sur cette pandémie. 

     

    Aimons-nous vivants !

  • Multipharma à votre service

    Rendez-vous sur notre plateforme d'entraide multipharma.pwicc.com. La solidarité s'y organise dans un esprit pratique et de proximité.

  • A LA UNE DE CE JEUDI 26.03

    une (1).jpg