PARTICIPATION DES CITOYENS

  • 2016-01-08 -PECQ-TOURNAI-LA MINISTRE DE L'ENERGIE SE PENCHE SUR LA DEFORESTATION

  • • 2015-12-01- VELAINES - ETIN-CELLES VOUS INVITE.

    • 2015-12-01- VELAINES - ETIN-CELLES VOUS INVITE. INSCRIPTIONS POUR CE DIMANCHE SOIR AU PLUS TARD A L'ATELIER CUISINE

     

    Velaines.jpg

     

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le mois de décembre... les fêtes ... et surtout l'envie de recevoir et d'étonner ceux qu'on aime.
    Alors pourquoi ne pas penser à des apéros super sympas ou même des soirées de grignotages autour d'une table basse ...
    C'est donc un ensemble de recettes de tartinades, verrines et amuse-bouches que l'on réalisera ensemble.
    Des recettes qui pourraient aussi devenir de petites entrées ou même des soupers légers... 

    Réponse souhaitée pour dimanche soir au plus tard par mail à : 
    etincellesasbl@gmail.com ou Christine VERHAEGHE 0496. 18 62 88

    A tout bientôt. 
    Christine V. 

    RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
    Annie PECQUEREAU - FARVACQUE 069.
    85 91 19 – 0476. 71 71 22
    Christine VERHAEGHE 0496. 18 62 88
    etincellesasbl@gmail.com
    www.celles.info
    http://etin-cellesasbl.jimdo.com/?logout=1

  • 2015-04-07-PECQ - INTERROGATION A LA REGION WALLONNE

    2015-04-07-PECQ - MARNICK VANDECASTEELE INTERPELLE LA REGION WALLONNE

    "Aux responsables de la Région wallonne responsable de l'entretien de R.N50 reliant Tournai à Cortrai, tout spécialement la section sise entre les deux nouveaux ronds-points qui se situent entre la route vers Avelgem et le Pont de la Pomme d'or (canal Espierres-Leers-Nord). De plus en plus de trous dans la route, rebouchés en moyenne tous les jours sauf sur la piste cyclable qui se détériore de plus en plus. Conséquence: la façade de mon habitation est arrosée régulièrement par des projections d'eau boueuse et des morceaux de béton sur le devant de la maison. Mon épouse en a plus qu'assez de devoir nettoyer. Lorsque l'on pose des questions, toujours la même réponse: pas d'argent".

    Ci-joint quelques photos qui prouvent mes dires.

    DSC_0824.jpg

    Des trous, des trous, de plus en plus

    DSC_0825.jpg

    La voie cyclable se dégrade davantage chaque jour

    DSC_0813.jpg

    Des éclaboussures de chaque jour

    DSC_0819.jpg

    Circulation dangereuse

    DSC_0823.jpg

    Marnick regarde avec dégoût et tristesse

    DSC_0816.jpg

    DSC_0818.jpg

    Régulièrement, il faut nettoyer portes et fenêtres

  • 2015-03-15-PECQ - RENDEZ-VOUS UTILE

    2015-03-15-PECQ  ASBL DESIRE VOTRE ACQUIESEMENT

     

    Arrondissement de Tournai

    Numéro d’entreprise : 185892001          

     

    PATRIMOINE, ENVIRONNEMENT, CULTURE et QUALITE de Vie

     

     

    Berges de l'Escaut.JPG

     

     

    Notre Escaut a besoin de vous !

     

     

     

    Rendez-vous le 15 mars 2015 à 9h00,

    Maison de Léaucourt

     

    Apéro offert aux bénévoles

     

    Cette organisation se fait avec l’accord du Service des Voies Hydrauliques  et en partenariat avec « le Contrat de Rivière Escaut-Lys », « La Maison de Léaucourt », IPALLE et la Commune de Pecq

     

    L’ASBL PECQ est assurée pour ce genre d’organisation - Renseignements : 069/55.34.08

  • 2014-09-26-PECQ - POSSESSEURS DE PISCINES

    2014-09-26-PECQ - A MES AMIS MALHEUREUX DE POSSESSEURS DE PISCINES

     

    DSC_2327.JPG

     

    Photo prise ce jour ... vidée. Les petits-enfants ont pu nager 5 fois cette année - Résultat: taxe de 315 € !

    Comme moi, vous avez certainement reçu votre "invitation" à payer votre nouvelle taxe pour l'exercice d'imposition 2014. N'oubliez surtout pas de régler le montant qui vous est réclamé avant le 24 novembre car, à défaut de paiement pour cette date, le montant inscrit sur votre avertissement ne manquera pas d'augmenter encore (!) votre redevance déjà trop élevée.

    A bon entendeur, SALUT !

  • 2014-09-01-PECQ - FUMEURS, IPALLE VOUS PARLE

    Opération «Ma commune propre » Pas de mégots dans mon caniveau
     

     
     
    Vous ne jetez pas vos mégots de cigarette dans votre salon ? Ne les laissez pas non plus tomber dans la rue ! Pas de poubelle en vue ? Procurez-vous un cendrier de poche, en vente au prix de 1 € dans les parcs à conteneurs Ipalle à partir du 22 septembre.
     

     
    Ce n'est pas parce qu'ils sont petits qu'ils ne polluent pas. Chaque année, dans le monde, plusieurs milliards de mégots de cigarette sont jetés dans la nature.
    Abandonner son mégot sur la voie publique et l'écraser du bout de sa semelle est pour certains fumeurs un geste automatique, presque anodin... Mais peu d'entre eux mesurent la nocivité de cette attitude sur l'environnement.
     
    Fumer nuit aussi à l'environnement
     
    Les mégots de cigarette libèrent des produits chimiques et des métaux lourds qui, lorsqu'ils sont jetés sur le sol, se diffusent dans la terre ou se retrouvent dans les réseaux d'égouttages. Quelques minutes suffisent pour en griller une mais des années sont nécessaires pour que ces substances se décomposent complètement dans la nature.
     
    Les mégots de cigarette dans les caniveaux engendrent en outre des coûts supplémentaires dans la maintenance des stations d'épuration des eaux usées. Un mégot peut polluer 500 litresd'eau !
     
    Enfin, les mégots de cigarettes représentent une réelle nuisance en terme de propreté des quartiers de nos villes et de nos villages.
     
    Dans le cadre de son opération de propreté publique « Ma commune propre », Ipalle lance une action pour rappeler que les trottoirs et les caniveaux ne sont pas des cendriers !
     
    Dès le 22 septembre, vous pourrez vous procurer dans les 25 parcs à conteneurs Ipalle (Wallonie picarde et Sud-Hainaut) des cendriers de poche au prix de 1 €. Joliment colorés et munis d'un porte-clés, ils permettront aux fumeurs de conserver leurs mégots avant de les jeter à la poubelle. Rappelons par ailleurs que, toujours dans le cadre de son action pour la propreté publique,       Ipalle continue de proposer à la vente des sacs pour déjections canines dans ses parcs à conteneurs.


     
     
     
    POUR TOUTE INFORMATION :
    IPALLE – Service Communication    Chemin de l'Eau Vive, 1    7503   FROYENNES
    Tél : 069/84.59.88        Fax : 069/84.51.16        E-mail : info@ipalle.be        Site web : www.ipalle.be

  • 2014-05-13 – PECQ - VOTRE PISCINE

     

    2014-05-13- PECQ - LA DECLARATION DE VOTRE PISCINE

     

    DSC_1947.JPG

     

    Vous avez probablement reçu de la part de l’administration communale une déclaration à remplir dans les 30 jours. Attention : n’oubliez pas, sinon vous serez taxé deux fois!

    Mais revenons au règlement (l’autre feuille accompagnant la première). Vous n’aurez pas été surpris de ce rappel du montant de la taxe à payer. Dire que vous êtes ravis de la somme serait un doux euphémisme. Mais que voulez-vous : vous devez obéir à la loi communale !

    Par contre, si l’on considère les sommes à débourser, Mesdames et Messieurs les échevins, vous auriez pu réfléchir un tant soit peu. Dans le règlement de l’impôt, existent des tranches, vous n’êtes pas sans le savoir. Ici, au niveau des piscines, c’est l’inverse. Rendez-vous compte que le prix à payer pour une piscine qui mesure 10,1 m² est identique à celle qui mesure  99,9 m² ! Trouvez-vous ça normal ? C’est de la discrimination. Vous favorisez les plus riches, ceux qui ont eu assez d’argent pour en construire une qui frôlait les 100 m². Vous auriez pu, comme je vous le disais plus haut, vous auriez pu passer de 10 à 20 puis à 30 et ainsi de suite jusqu’à 100 ou bien, si c’est trop de travail, au moins, établir une taxe différente pour 50 m². Bien sûr, vous n’y avez pas pensé me direz-vous. En êtes-vous certains ?

     

    Edgar Déplechin

     

  • 2014-02-28—WARCOING – ETABLISSEMENTS VERSCHUERE TECHNOLOGY ET RENCONTRE CITOYENNE

    2014-02-28—WARCOING – ETABLISSEMENTS VERSCHUERETECHNOLOGY                                

    DSC_1261 copie.jpg

     

    Très peu de monde de l’entité de Pecq connaît cette entreprise. Ce dernier jour de février,  Luc Verschuere et son épouse avaient invité Rudy Demotte afin de lui présenter leur réalisation.

     

     

    DSC_1269 copie.jpg

     

    En 1998, au départ le couple cherchait un local qu’ils trouvèrent en un bâtiment, ancienne chapellerie de 600 m², dans la rue des Tilleuls, tout à fait vétuste mais qui leur a donné de l’ambition :

     

                                                     

    DSC_1270 copie.jpg

     

    « On l’a rénové, on l’a démoli, on l’a reconstruit. Actuellement, nous possédons un outil performant, bien situé géographiquement : l’Escaut nous permet de faire le transport par bateau pour des grandes pièces, ce qui n’est pas négligeable. A côté, nous bénéficions de toutes les autoroutes qui nous permettent de nous rendre partout chez nos clients. Nous sommes une entreprise faite pour l’exportation. Nous sommes en effet fabricants de matériel pour l’industrie de recyclage. On s’est aperçu à un certain moment que la directive européenne voulait que tout ce qui était terre devait être recyclé sur place ou mis en décharge. Cela nous a permis de réfléchir, de nous remettre en question, de développer du matériel qui permet de faire ce que nous réalisons aujourd’hui. Depuis 2006-2007, la directive européenne a changé disant que toutes les terres devaient être traitées sur place et ne pouvaient plus être mis en décharge.

    Actuellement, le personnel employé se monte à 24 généralement situé dans les 20 km autour de la société. Il est monté jusqu’à 32 mais la crise a agi négativement aussi dans ce domaine ».

    Avec son épouse, ils ont participé à un concours en 2009 qui leur a permis de remporter le premier prix au niveau de l’innovation de leur machine de recyclage.

    « L’aide que nous avons reçu de la Région wallonne nous a permis d’avancer plus vite et, spécialement de l’AWEX (que Luc Verchuere et Rudy Demotte félicitent pour son action) nous ont permis de passer les frontières de l’hexagone français ». Aujourd’hui Verchuere Technogy exporte en Angleterre, en Suisse, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Pologne mais aussi en Afrique.

     

                                                   

    DSC_1271 copie.jpg

    Des difficultés, il y en a : « Notre coût est maintenant trop élevé et une petite aide à ce niveau-là nous ferait énormément beaucoup de bien », estime Luc.

    Il est à noter que l’industrie pecquoise est l’une des seules à fabriquer ce genre de matériel « Même les Américains ne font pas ça », dit avec humour le président de la Région wallonne .

     

                                                     

    DSC_1274 copie.jpg

     

     RENCONTRE CITOYENNE

     

                                                           

    DSC_1277 copie.jpg

     

    Aurélien Pierre, échevin, tint à faire remarquer que les travailleurs aiment trouver un emploi pas trop loin de chez eux. « Pour les gens de Pecq, c’est un avantage mais des personnes de l’extérieur qui pourraient travailler par exemple chez Verschuere seraient tentés de venir s’installer dans l’entité, ce qui serait intéressant pour la commune

     

                                                       

    DSC_1278 copie.jpg

     

    . On parle aussi de la sucrerie de Warcoing, de Cosucra  mais l’existence des zonings (Paco) verra s’implanter d’autres entreprises dans un certain domaine mais comme je dis souvent c’est d’avoir un train d’avance que les intercommunales comme Ipalle nous désigneraient, les entreprises qui vont s’installer pour que l’on puise faire un travail , la commue, l’intercommunale et la Maison de l’Emploi pour essayer de former nos gens qui sont dans l’entité ou proche dans la régi on afin de leur donner un maximum de chances de pouvoir décrocher un emploi. Il ne faut pas attendre que les entreprises soient installer, il faut travailler avant et c’est ça l’objectif que nous menons à Pecq ».

     

                                                   

    DSC_1280 copie.jpg

     

     

    Il fut également question de tourisme et de sport, sans oublier la bourloire dont René Fleurquin président des « Amis de la Boule de Léaucourt » qui compte une quarantaine de joueurs de tous âges, fit montre des difficultés rencontrées. Il insista sur le fait que la construction une bourloire à Léaucourt serait la bienvenue.

     

                                                   

    DSC_1281 copie.jpg

     

     

    Régine Dubrulle, agent de développement de la Fondation rurale de Wallonie, prit ensuite la parole afin de faire part de la relation entre la Région wallonne  et la Maison de Léaucourt, la qualifiant d de longue, belle et « vielle » histoire. Elle rappela les 3 objectifs de la ML, à savoir l’animation de quartier, la sensibilisation au patrimoine naturel et la promotion du tourisme local. C’est au début des années 1990 qu’est né le projet de base de sauvegarde et de valorisation du site de la zone humide de Léaucourt dans le cadre de l’opération de développement rural, c’est ce qui permet d’obtenir de la Région wallonne 80% de subvention pour la réalisation de projet visant à améliorer le cadre de vie de ses habitants pour obtenir 90% de subvention.

    La Maison de Léaucourt est reconnue come organisme de sensibilisation qui permet de recevoir pour chaque visite éligible (12 personnes et 2h1/2 une subvention de 50 € avec un plafond annuel de 3000 €. A ajouter une subvention APE pour couvrir en partie le salaire de l’équipe Mme Régine devait aussi relever les nombreuses campagnes afin de lutter contre l’élodée du Canada, plante invasive (cela s’est fait en octobre 2013), avec une subvention de 5000 €. D’autres projets intéressants sont en vue tel que le service de la pêche à la coupure des Albronnes.

    Un 3ème objectif et non pas des moindres est la « promotion du tourisme local »  par une reconnaissance comme asbl à vocation touristique.

    Une reconnaissance comme organisme touristique (office de tourisme) serait un très beau cadeau d’anniversaire. Et en guise de conclusion, Mme Régine souligne que force est de constater que la ML a pu évoluer positivement grâce, entre autres, aux diverses aides de la Région wallonne.

     

                                                   

    DSC_1284 copie.jpg

     

     

    Rudy Demotte est intervenu de façon exhaustive sur un bilan qui a été fait sur la Wallonie picarde et sur l’ensemble de la Région wallonne et de prouver, chiffres à l’appui, que notre Wallonie picarde n’est pas dans de si mauvais draps.

  • 2013-10-11-PECQ: BESOINS EN MATIERE DE TELECOMS

    Campagne « Téléphonie, internet, TV : osez comparer ! » Commune et CPAS de Pecq

    Un Belge sur deux dispose d’un abonnement ou d’un tarif inadapté par rapport à ses vrais besoins en matière de télécommunications.
     

    2013-10-11- PECQ-affiche OSEZ COMPARER.jpg

    Lire la suite

  • 2013-07-21 PECQ 21 juillet

    2013-07-21 PECQ CEREMONIES DU  21  JUILLET.

     

    La commune de Pecq informe la population des cérémonies sur son territoire le 21 juillet :

    -         célébration de la messe à Pecq suivie d’un hommage au monument aux morts

    -         vin d’honneur à la maison communale de Pecq.