littéraire - Page 2

  • 2014-03-019-PECQ-LEAUCOURT - SOIREE LITTERAIRE

    2014-03-19-PECQ-LEAUCOURT – SOIREE LITTERAIRE

     Sur un air d’accordéon, la Bibliothèque de Pecq vous inviter le mercredi 19 mars à 19h à goûter textes, poèmes, chansons sur le thème « sur la route » à la Maison de Léaucourt.

    Entrée gratuite. Avec la participation de la DGAC (direction générale de l'aviation civile)

    Contact : 069/23 65 28 – E-mail : bibliothequedepecq@hotmail.com

  • 2014-02-22-KAIN-DES NOUVELLES CHEZ CHLOE DES LYS

     

    2014-02-22-KAIN-ETHERS NOIRS

                      

    2014-02-22-Philippe Westrade 2.jpg

                                    

     

    Il s’appelle Michel Westrade, non, plutôt Michel C.J.Westrade. Il a voulu joindre à son patronyme Clément et Jules, deux membres de sa tribu, de sa famille, de la famille de n’importe qui qu’il décortique en 8 nouvelles. La première vous met directement dans l’ambiance très spéciale, telle que nous n’aurions pas voulu passer par-dessus sans vous la faire goûter. Ce premier personnage est tailleur.

    Le souvenir, la mort, celle qui l’emporte, celle qui le ravive dans toutes les directions, dans tous les domaines : la ville, l’eau, la ville à la mer, sinon la mer à la ville. Tout cela dans une boîte de la maison. Mais, toutes ces sensations, ne seraient rien si l’auteur s’était contenté de les décrire simplement. Non, ce n’est pas cela qu’il a voulu : il la sent, la fait sentir au lecteur. Tout cela dans une famille qui se décrit elle-même.

    Et l’on arrive à l’intitulé. Qu’est-il ? Encore fallait-il penser à le citer : « le tailleur » ! Pourquoi « tailleur », pourquoi l’exil d’Ernest ? Pourquoi sa vie de famille, cette façon d’agir, justement analysée par Ernest. Et la Mort qui apparaît régulièrement, que l’on retrouvera tout au long des nouvelles de l’écrivain Westrade. A vous de répondre à toutes ces questions lors de votre lecture, passionnante s’il en est.

    Qu’y trouve-ton dans celles-ci ? La recherche du mot qui se veut pensée descriptive, qui atteint une vie, la vie qui lui apporte l’aspect d’un roman. Relations de l’un avec l’autre mais quelles relations ! Elles s’établissent d’elles-mêmes jusqu’à ressusciter. Le passé revient au présent, continue à se lancer dans le fantastique.

    Joseph, Lucille, Margot, Ernest, Maria, Henri, Jules, Antoine, Judith…sans oublier l’Abbé, tous se montrent, tels qu’ils agissent, selon la vie qu’ils mènent. Ce mélange attire le lecteur tout comme il cherche la chute des huit nouvelles, chute qu’il finit par trouver parce qu’elle découle du récit.

    Chacune des nouvelles est précédée d’une citation qui projette le lecteur dans ce qui va se dérouler devant ses yeux et qui posent question : de Viviani à Bobn en passant par Faulkner : cherchez le sens caché !

     

    « Ethers noirs »  peut être acquis à la librairie DECALLONNE et à la Librairie KAIN-TOMBE, rue Albert, 21 à KAIN.

  • 2013-11-15- COMMEMORATION DU 10e ANNIVERSAIRE DE LA GUERRE 14-18

     

    2013-11-15- PECQ - COMMEMORATION DU 10e ANNIVERSAIRE DE LA GUERRE 14-18 

    numérisation0003.jpg

    rations futures 1914-1918.

    Mémoires écrites recueillies par Jules Jooris.

    Fondation cultureelle Charles Dekoster Pecq - novembre 2013

    numérisation0004.jpgnumérisation0005.jpgpourront être achetés aux adreses suvantes:

     

    numérisation0006.jpg

     

    G.Vandenberghe-Romant.

  • 2013-09-20- TEXTE DE VALERIE NAMOTTE

     2013-09-20-ENCORE UNE REACTION SUR LA CENSURE D'OEUVRES ARTISTIQUES 

    Il y a quelques jours, j’ai visité l’exposition « Da vinci, the genius ». Y sont exposées les inventions de Léonard et ses deux œuvres les plus célèbres « la Joconde » et « la dernière Cene » y sont analysées.

    Vinci était un inventeur de génie mais à son époque la censure et la toute puissance de l’Eglise et de la noblesse faisaient des ravages.

    Lire la suite

  • ELECTIONS : ACCORD CDH-MR A PECQ

    RENE SMETTE EXPLIQUE SON ACCORD EN GO
     
     
    RENE SMETTE EXPLIQUE SON ACCORD EN GO

     
    En tant que chef de file du MR de Pecq, je tenais à vous expliquer les raisons qui nous ont poussées, Marc et moi, à créer ce groupe.


    Lorsque la fameuse motion de défiance nous a été annoncée en 2009, la question s'est posée de savoir si le groupe Ensemble, association MR-Ecolo, allait y adhérer.

    Lire la suite

  • HERINNES - JOSETTE LAMBRETH A L'HONNEUR

    HERINNES – JOSETTE LAMBRETH MULTIPLIE LES HONNEURS

     

     

    2012 Josete Lambreth Mon copie.jpg

     

     

    Les beaux jours approchent( !)  ainsi que la saison des moissons.  Du moins celle des lauriers littéraires, en ce qui concerne. Josette Lambreth notamment.

    Nous avons eu le plaisir de l’interviewer après le succès récolté à Montélimar :

     

    « Samedi dernier, mon mari, notre fils Guillaume et moi nous sommes rendus à la remise des prix de littérature de Montélimar, où j’ai eu le plaisir de gagner le Grand Prix qui consistait en un bijou, une plume d’or, symbole d’écriture s’il en est.  Pour gagner ce prix, il fallait obtenir les meilleures notes dans quatre catégories différentes.  Cela a été mon cas. »

     

     

    2012 Josette Lambreth la copie.jpg

     

     

     A titre indicatif, voici le sonnet ‘Le bijou’ l’une des quatre œuvres qui lui ont valu ce magnifique prix, que l’on ne peut d’ailleurs recevoir qu’une seule fois.  Ce sonnet intitulé « le bijou », avait également été primé en avril dernier à la maison de la poésie de Namur où elle avait obtenu un premier prix ex-æquo pour ce sonnet. A noter que si elle se distingue loin d’ici, elle n’oublie pas pour autant la région.  Ce dimanche 24 juin, elle est invitée au Musée du Folklore de Mouscron pour la remise des prix du concours d’écriture organisé par le musée sur le thème des jeux anciens.  Tout en ne connaissant pas encore sa place, elle est déjà certaine d’être lauréate au concours de nouvelles.

     

    Professeur, littérateur, cela ne suffit pas à Josette. En effet, le lendemain de la remise des prix à Montélimar, elle se trouvait sur la GRAND PLACE de Tournai pour jouer un concert avec le Brass Band à l’occasion des 4 cortèges !!!

     

    Voici l’article paru dans le Dauphiné libéré (Montélimar)

     

    La poésie classique

     

    « Lors de la remise des prix, la plume d’Or a été remise à Josette  Lambreth. Venue de Belgique, prof d’anglais et de néerlandais, mère de trois garçons, clarinettiste et soprano, Josette écrit sans cesse.

    De la poésie classique, des nouvelles de terroir, un roman documentaire sur l’histoire de son village en 1900, trois recueils d’anecdotes amusantes sur les fraudes à la frontière, des histoires locales et bilingues en patois picard et français….

    Nul doute que la plume d’or donnera encore des ailes à Josette Lambreth ».

     

    Et le sonnet dont nous avons parlé plus haut

     

                          Le  bijou

     

    Avantageusement blotti sur l’étagère,

    Loin de ma main tendue, en sa boîte, orgueilleux,

    Repose ce bijou d’un attrait merveilleux :

    Le corps est raffiné, la texture, légère.

     

    Il brille de l’éclat que l’envie exagère

    Et ses nobles cristaux ont des reflets soyeux ;

    Me hisser jusqu’à lui serait fou, périlleux

    Pourtant un désir fort, pressant, me le suggère.

     

    A son riant écrin, mon œil est suspendu

    Tandis qu’un bras prudent, vers le fruit défendu,

    Se hasarde puis, prompt, s’en saisit… la canaille !

     

    Mais qui condamnera l’enfant désespéré

    Devenu chapardeur quand la faim le tenaille

    Et qu’il succombe au goût d’un beau sucre carré ?

     

    Edgar Déplechin

     

    Contact : Josette Lambreth - 403 Rue de La Gare, 7742  Hérinnes lez Pecq, 00 32 (0) 69 55 75 12

    www.josette-lambreth.be

     

  • HERINNES CONCOURS LITTERAIRE

    HERINNES – L’écrivaine Josette Lambreth nous revient

     

    concours de littérature.jpg

     

    Elle n’en est pas à sa première production que ce soit en français ou en patois hérinnois. Que l’on se souvienne de sa Médaille d’or obtenue au concours organisé par  la prestigieuse « Académie des Arts, Sciences et Lettres » d’Arras avec son livre « Vaut méié in rir’ » qui était en fait un volume de 100 pages réunissant toute une série de monologues glanés ça-et-là, plus cocasses  les uns que les autres.

    Depuis peu, elle s’est attaquée aux problèmes de douane qu’elle a couchés sur le papier. Elle travaille en ce moment  à son troisième volume.

    « Normalement, cette histoire doit en rejoindre d’autres, certaines écrites et d’autres pas encore. Le dernier recueil du genre paraîtra l’année prochaine si tout va bien.  Mais j’ai la possibilité de participer à un concours qui se termine mi-mai et dont le prix est l’édition des textes.  Il ne faut que maximum 40 pages.  Donc avec ce que j’ai déjà écrit, je pourrais m’en tirer.  Je voudrais tenter ma chance. », nous confie-t-elle.

    « Le vin de la communion », tel est le titre de l’histoire réelle d’un passage de douane d’Edgard et de Freddy  qu’elle présentera audit concours.

    Bonne chance Josette !

  • UNE ECRIVAINE DE TALENT

    HERINNES – Une écrivaine de talent

     

    Même abolies depuis 1993 entre les pays de l’Union Européenne, les frontières fascinent encore.  On pense immédiatement, bien sûr, au film à succès de Dany Boon.  Mais il n’est pas le seul à s’y être intéressé.  Depuis plusieurs années déjà, l’Hérinnoise Josette Lambreth collecte de ci de là, de part et d’autre de la frontière franco-belge, des anecdotes de petite fraude au temps passé.  Sur base des récits confiés, elle rédige des nouvelles, brodant autour des faits mais respectant le fond.  Nous lui avons demandé comment elle en était arrivée à se passionner pour le sujet. 

    Lire la suite

  • LES AVENTURÊVES

    Etre reçue par la princesse Mathilde n’est pas l’honneur que tout le monde peut revendiquer. C’est pourtant ce qui est arrivé à Carole Bonnet, présidente des Aventurêves.

    A l’origine desdits Aventurêves, il y avait l’envie d’écrire de l’auteure Carole Bonnet mais aussi l’envie de communiquer le goût de la lecture aux enfants. Et comment mieux y parvenir qu’en inventant des histoires dont ils sont les héros ?
    Ainsi naquirent « Les Aventurêves ».

    Lire la suite

  • Josette crée un nouveau roman

    C'est la deuxième fois que Jostte se met au littéraire