• La pensée du jour

    J'entends au-dessus de moi dans les cieux - Les anges qui chantent entre eux - Ils ne peuvent trouver de mot d'amour plus grand - Que celui-ci : Maman. (Edgar Allan Poe)

  • IRM DE CE DIMANCHE 13.05

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, le ciel sera généralement très nuageux avec des périodes de pluie ou d'averses. Dans le nord-est et l'est du pays, quelques averses orageuses seront possibles. L'après-midi, nous prévoyons un temps souvent sec sur l'ouest et le sud-ouest, mais avec peu ou pas d'éclaircies. Le temps sera sensiblement plus frais avec des maxima de 13 à 16 degrés. Le vent deviendra modéré partout d'ouest, puis de nord-ouest. A la mer, le vent modéré de nord-ouest sera parfois assez fort. 


    Ce soir, nous prévoyons surtout sur la moitié nord-est du pays parfois de la pluie. La nuit prochaine, la nébulosité restera abondante et les périodes de pluie ou de bruine deviendront plus fréquentes partout depuis le nord-est. En cours de nuit, le temps deviendra brumeux en beaucoup d'endroits avec, surtout au sud du sillon Sambre et Meuse, aussi des bancs de brouillard. Les minima se situeront entre 9 et 12 degrés. Le vent modéré, et à la mer plutôt assez fort, de nord-ouest virera au secteur nord. 

  • A LA UNE DE CE DIMANCHE 13.05

    une (4).jpg

  • La pensée du jour

    Tout bonheur qui ne peut se partager n'est pas le vrai bonheur.
    Antoine Claude Gabriel Jobert

  • A LA UNE DE CE SAMEDI 12.05

    une (3).jpg

  • IRM DE CE VENDREDI 11.05

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Ce vendredi, après la dissipation de éventuelle grisaille matinale, le temps restera sec et d'abord bien ensoleillé. En cours de journée, des nuages cumuliformes se développeront. Il fera à nouveau plus doux avec des maxima de 15 degrés en Haute Ardenne et 18 ou 19 degrés en Flandre. Le vent d'est à sud-est sera faible à modéré dans l'intérieur et modéré à la côte. 


    Ce soir et cette nuit, le temps sera sec sous un ciel partagé entre éclaircies et champs de nuages élevés. Minima de 7 degrés en Hautes Fagnes à 12 degrés à la côte. Vent faible de sud-est, à la mer généralement modéré. 

  • A LA UNE DE CE VENDREDI 11.05

    une.jpg

  • Comines-Warneton - Visite du Parlement européen

    Sur invitation de Monsieur Louis MICHEL, Ministre d’Etat et Député européen,  L’Amicale « Si le Cœur vous en dit…Y » en collaboration avec le Comité Octobre Rose Comines-Warneton, la Ligue Libérale des Pensionnés et la Fédération Libérale des Pensionnés Hainaut-Ouest a le plaisir de vous convier à son voyage qu’elle organise au

    Parlement européen à Bruxelles le JEUDI 21 JUIN 2018

     

    Au programme de la journée :

    • Départ et ramassage des participants sur l’entité de Comines-Warneton.
    • Accueil par un collaborateur de Madame la Députée européenne, Fédérique Ries et visite du Parlement.
    • Déjeuner au Parlement.
    • Visite du Musée des Sciences Naturelles de Bruxelles.
    • Retour vers Comines.
    • La Participation aux Frais s’élève à 15.00 €/personne et comprend :
      • le transport en car, la visite du parlement européen, le déjeuner sur place au parlement (boissons non comprises), l’entrée au Musée des Sciences Naturelles.

    Inscriptions et réservations auprès de : Arnaud Castelain gsm 0477.635.444 ou 056.55.57.56 ou Chantal Bertouille 056.55.63.59 ou 0478.27.98.94

                                                                                                          

     

     

  • Pecq - Les cérémonies du 8 mai

     

    Le devoir de mémoire

     

     Pierre Van Coppernolle s'est adressé au public présent et spécialement aux enfants

    Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

    Chers Enseignants,

    Chers Enfants, à qui je m’adresse plus particulièrement aujourd’hui,

    Monsieur le Doyen n’a pu être des nôtres aujourd’hui. Je remercie l’Administration Communale, la section locale des Anciens Prisonniers de Guerre, les représentants des Associations Patriotiques, les services de Police de Proximité, et toute l’assistance pour leur présence qui rehausse cette cérémonie.

    Nous sommes réunis, aujourd’hui, au pied de notre monument aux Morts, pour célébrer ensemble le 73ème  anniversaire de la Victoire du 8 mai 45, victoire des forces alliées contre le nazisme et la barbarie.

    Il est important d’associer la jeunesse à cette manifestation pour que vive le devoir de mémoire.

    Aujourd’hui, dans chaque commune de Belgique je l’espère, nous rendons hommage aux combattants héroïques, aux victimes de ces terribles années de guerre, à toutes celles et tous ceux qui ont risqué ou sacrifié leur vie pour que nous recouvrions la Liberté !

    Il y eut les soldats certes, mais combien de combattants de l’ombre !

    En effet, surgissant des profondeurs dans chacun des pays occupés, beaucoup d’anonymes, des hommes et des femmes ordinaires, même des enfants, ont fait des choses extraordinaires, dans la discrétion la plus totale. Combien de papas, de mamans, de grands parents, d’adolescents se sont fait passeurs de frontières, cacheurs d’armes, transporteurs de courriers secrets ou d’armes, saboteurs de chemins de fer, espions, sauveurs de Juifs ou de prisonniers évadés………

    Cette guerre fut tellement inhumaine qu’elle connut des millions de victimes. Je ne vais pas revenir sur les événements, je laisse cela aux enseignants et historiens.

     

    Et puis il y a eu la libération …

     

    Quelle joie pour la population belge, le 2 septembre 1944, de voir tout d’un coup débarquer les chars de la Brigade Piron……………pas très loin d’ici à la Glanerie !

    Qu’elle était belle cette journée, où tous les citoyens s’embrassaient, libres,

    heureux de descendre sans crainte dans les rues.

    Il n’y avait plus de communistes, de socialistes, de libéraux, de wallons, de flamands ………………..

    Il n’y avait plus de juifs, de catholiques ou de musulmans.

    Il n’y avait que des Belges, heureux d’être libres.

    Souvenons-nous de ce grand moment d’unité nationale qui aujourd’hui nous fait trop souvent défaut !

    Mais le conflit n’est pas fini pour tout le monde et il faut attendre le 8 mai 1945 pour que la paix soit signée…et depuis nous vivons en paix, mais quelle paix ?

    Malheureusement, la guerre, fléau de l’humanité, réapparaît sans cesse, et partout dans le monde.

    La fraternité humaine n’est pas encore universelle.

     

    Notre devoir est de défendre nos valeurs démocratiques, de fraternité, de solidarité, de liberté et de tolérance.

    Nous en sommes parfois bien loin sur notre belle planète, où la vie a

    miraculeusement pu se développer pendant des millions d’années dans des

    conditions exceptionnelles.

    Nous sommes tous à la merci de catastrophes naturelles, de tremblements de

    terre, d’inondations, d’épidémies, d’ouragans ou de sécheresses, conséquences du réchauffement climatique…

    Il y a beaucoup d’occasions de mourir par des causes naturelles, alors n’en

    créons pas d’autres en nous combattant et en nous tuant les uns les autres.

     

    En ce moment exceptionnel, en cette journée du souvenir, au nom de notre

    devoir de mémoire, oublions tout ce qui peut nous diviser, pour nous

    rassembler et unir nos forces dans  un même but : la défense de nos

    libertés, le respect de l’homme et de notre terre ! Tel est le grand Espoir de ce monde !

    Les Enfants, vous toutes et tous ici présents, cet Espoir est dans nos mains et dans nos cœurs……….. A nous tous d’œuvrer pour que cet Espoir devienne réalité !

     

    VIVE LA PAIX.

    VIVE LA LIBERTE.

    VIVE LA BELGIQUE.

     

    Le discours de Mathilde représentant l'école du Trèfle

    Nous sommes heureux de pouvoir commémorer avec vous la fin de la seconde guerre mondiale.

    Grâce au courage de nos anciens, la démocratie a triomphé de la dictature afin que nous vivions en paix.

    Merci, encore merci….. votre force nous donne un esprit citoyen afin d’éviter à nouveau un pareil désastre pour notre monde.

    Je suis triste quand je revois l’horreur des camps de concentration, pensés et organisés par les Nazis et ses millions de morts.

    Je souris quand je repense au courage et à la bravoure de nos arrière-grands-parents qui se sont battus pour dire non à l’humiliation et nous permettre, ici en Belgique, de vivre libres.

    Notre époque vit à l’heure actuelle des guerres effroyables, loin de nous…des hommes et des femmes subissent des souffrances et nos valeurs sont menacées !

    Nous, jeunes, devons être vigilants, ne pas rerster indifférents, être respectueux, tolérants et lutter contre la haine raciale et le terrorisme.

    Pour vous qui vous êtes battus, soyons forts pour que notre monde vive dans la paix.

    Merci pour votre courage