Le Stock Car pecquois continue sur sa lancée

 

 J-2 A ne pas rater

Image (295) copie 2.jpg

 

Un jour faste pour faire vibrer participants et amoureux de ce sport attrayant.

Soyez à la Chaussée d’Audenarde face au n° 82, champ occupé par un fermier de Pottes qui possède, en sus des 4 ha pour la manifestation proprement dite, une prairie de 3ha ½ distante de quelque 50m qui pourra servir de parking

Ce lundi, l’Escale à Hérinnes a accueilli le comité du Stock Car afin de présenter à la presse la 16ème édition qui , au dire de son président Cédric Lemans, devrait récolter la foule annuelle des véritables amateurs de ce sport si particulier. En effet, pas moins de 187-189 d’entre eux se mesureront sur un nouvel endroit qui , comme le veut l’organisation d’un tel sport, se doit de changer chaque année sur un champ de blé.

 Il est déjà certain de rassembler la totalité des participants tellement nombreux qu’il a dû en limiter le nombre. Il faut savoir que cette manifestation a et restera la fête d’une grande famille qui attend avec impatience le moment où elle aura la joie de pouvoir faire admirer son propre bijou, tant du point de vue esthétique que « bichonné » tout au long de l’année. « On remarque, dira-t-il que l’on retrouve les mêmes participants mis à part le fait que les anciens reviennent de plus en plus. C’est dire combien ce moment est attendu et attrayant.

Dès avant le départ, chaque voiture est soumise à un « contrôle technique » pour éviter les éventuels accidents.

Trois manches sont prévues de 3 catégories différentes : moins de 1300 cm³ pour les      1600 cm³ et les plus de 1600 cm³ (le plus âgé, le père du président, compte 65 ans

 

Le jeu, puisqu’il s’agit plutôt d’un jeu, consiste à faire le plus de tours possibles dans la journée dans chaque manche. Après, 18h, l’on procède à la super démolition (le moment le plus attractif). Le « plein » est limité à 15 à 20 litres par voiture, qui évidemment peut se refaire par la suite. Il faut savoir qu’une manche dure 15 minutes (3 courses de 12 cette année).

 

Les voitures viennent du Tournaisis, Leuze, Bruxelles, Liège , sud de la France …

Tous les bénévoles sont invités en avril  au repas pour les remercier de leur travail durant la journée

Le comité

 

DSC_6211 copie.jpg

Une partie du comité avec Aurélien Pierre, échevin

Cédric Lemans président,  Martial Moerman vice-président , Tof Debrauwer trésorier, Hélène Bodart et Jordan Delbeke secrétaire.

Commentaires

  • bonjour le comité Pecquois du stock-car ,je suis un fervent admirateur de votre manifestation mais j'ai manqué 2016 2017 pour raison de santé et je voudrai savoir ou se trouve votre stock-car cette année par rapport à a place de Pecq car je viens en bus de la gare Herseaux .
    je vous remercie de me renseigner
    cordialement
    Alain Kubica

  • Voir dans mon blog PECQ en date du 22 août - pecq.blogs.sudinfo.be

Les commentaires sont fermés.