PECQ - Le groupe GO a présenté son programme

Ce vendredi 19 janvier 2018, le groupe GO s'est réuni dans la salle de la rue de la Clergerie afin de présenter ses voeux à ses partisans et parcourir de façon exhaustive ce qu'il compte réaliser lors de la prochaine législature.

DSC_4802 - Copie.JPG

Le bourgmestre Marc D'Haene s'est adressé au public en ces termes, suivi, peu après par l'intervention de Philippe Delsoir.

IMG_4425 copie.jpg

"L’année 2018 est déjà bien entamée mais il est encore temps de se souhaiter de bons vœux pour toute cette année qui s’ouvre à nous.

                  

Je prends donc la parole au nom du groupe GO pour vous exprimer les nôtres.  Que durant les 12 mois à venir vous puissiez tous garder surtout une bonne santé, que vous puissiez être heureux en famille, dans votre travail et dans vos loisirs et passions.

Cette année est politiquement parlant une année électorale ce qui veut dire campagne et effervescence avec des changements pour la fin de l’année aussi bien au niveau du Conseil communal que du CPAS.  Je souhaite bonne chance à tous les candidats GO qui se présenteront au suffrage des électeurs le 14 octobre.

Puisque notre groupe est acteur dans la majorité, nos représentants communaux, échevins et conseillers, ont travaillé et travaillent encore à ce que notre commune garde le cap dans tous les domaines.

Nous avons travaillé pour que notre entité soit agréable et où chacun y trouve sa place.  Nous y arrivons en développant les projets qui touchent non seulement toute la population mais aussi chaque citoyen.  Je ne ferai pas ici le bilan des 5 années passées mais surtout ce que nous projetons pour cette année encore.  Pour l’avenir, tout dépendra des résultats des élections et de notre possible implication dans la future législature.

Pour pouvoir développer notre politique, il faut évidemment des moyens. Et, tout en progressant dans les projets et travaux dans l‘entité, nous sommes parvenus à assainir les finances communales afin de donner aux prochaines années de quoi voir venir, surtout pour les  grands chantiers qui nous attendent. Voici comment nous avons travaillé : non seulement nous avons dépensé au plus juste mais nous avons aussi été à la chasse aux subsides. De plus, à force de taper sur le clou pour réduire au maximum les dépenses de  fonctionnement, nous avons pu présenter un budget communal en boni car ces dépenses de fonctionnement sont stabilisées.  En effet, elles représentaient 18,09 % en 2012 et aujourd’hui, elles s’élèvent à 18, 83 % et ce malgré l’arrivée de l’équipe administrative du CPAS dans les locaux à l’étage de l’administration.

Ce budget montre un boni total d’un peu plus de  1 515 000 € et une provision de 738 000€ disponible fin 2018 ce qui permettra d’envisager l’avenir un peu plus sereinement.

Après avoir présenté le budget, nous avons reçu 3 bonnes nouvelles :

  • Un subside de 56 000 € de la SPGE (plan d’égouttage) pour la jonction de la rue du Moulin et celle du Marais à Obigies.
  • 14 000 € de complément du Plan Marchal.
  • 150 000 € en moins à payer pour la zone de secours suite à la décision du gouverneur de mettre toutes les communes sur pied d’égalité. Il y a des communes qui vont en recours en invoquant une injustice alors qu’elles n’ont jamais rien dit quand elles payaient 38 € et que Pecq en payait 82 € par habitant.
  • Et 98 000 € reçus du Fond région d’investissement (le FRIC) en récompense de l’exécution rapide de tout le programme qui était prévu dans ce fond.

Au niveau de l’emploi, la situation actuelle a bien évolué au sein de l’administration; en effet,

  • En janvier 2013 nous avions 56 agents soit l’équivalent de 44,45 temps pleins avec 18 employés et 38 ouvriers.
  • Aujourd’hui, nous sommes à 65 agents dont 52,1 équivalents temps pleins avec 26 employés et 41 ouvriers soit 9 personnes supplémentaires.

L‘an dernier, nous avons aussi connu le détachement d’Emmanuelle PEE, notre directrice financière,  partie au cabinet du ministre Jean-Luc CRUCKE.  Avec une telle antenne à Namur, celle-ci pourra mieux suivre nos dossiers sur place.  Nous avons la chance d’avoir Emmanuelle sur notre liste, elle pourra apporter toutes ses compétences au groupe.

 

Lors des vœux communaux, j’ai tenu à remercier tout le personnel administratif pour l’accueil du public et la qualité des services rendus à toute la population.  Mais aussi au service travaux pour le travail réalisé au quotidien cela va de travaux d’envergure aux travaux quotidiens d’entretien des routes, des places et des cimetières.  A ce sujet, j’ai reçu des félicitations et j’ai pu constater moi-même de la différence entre l’état impeccable de nos 6 cimetières et ceux d’autres entités.  Et dans le cadre de la Wallonie fleurie, nous sommes une des rares  entités de la Wallonie Picarde à avoir été récompensée par une fleur et nous continuerons non seulement à fleurir nous-mêmes nos villages mais aussi à encourager la population à nous suivre dans cette démarche.

Un projet qui me tient tant à cœur et pour lequel je me suis battu depuis plus de 15 ans va enfin se réaliser : la construction des résidences services près du Home Général Le Maire.  Autre projet tout aussi important est celui de la mise en conformité du Home et j’ai pu déjà obtenir 4 millions du ministre Maxime  Prévot, somme qui n’est pas suffisante, et je suis occupé à essayer d’obtenir un maximum d’argent et de lits supplémentaires auprès de la ministre Alda Créoli, ce qui est très loin d’être acquis car nous ne sommes pas les seuls à frapper à la porte.  Soyez certains que je me battrai au maximum pour que Pecq ait un home digne de ce nom.

Mais il n’y a pas que les murs et le cadre de vie qui comptent, il faut aussi remercier tout le personnel qui travaille au home ainsi que le personnel administratif et les représentants du CPAS qui oeuvrent chaque jour pour les plus démunis et ceux qui se trouvent dans des situations précaires.  Je voudrais ici remercier nos 4 représentants au CPAS qui travaillent dans l’ombre mais qui se battent pour faire aboutir nos projets GO, il s’agit de Yves Renders, Virginie Desaever, Chantal Delapierre et Gérard Boîte. 

Un signe qui démontre aussi le dynamisme d’une commune est le développement et la réalisation des projets d’habitat.  Le bloc d’appartements sur le coin de la place sera terminé pour le mois de mai et il redonne une belle image à notre place de Pecq ; le nouveau lotissement de 54 maisons à la rue Major Sabbe avance à grand pas : la 1ère phase de 24 maisons sera terminée dans les prochains mois et 23 d’entre elles ont déjà trouvé acquéreur ; le reste est déjà en construction et plusieurs maisons de cette partie sont déjà vendues. 

Les 33 maisons des Heures Claires de la Cité d’Hérinnes sont presque toutes attribuées.

Pour les 4 logements de l’ex-gendarmerie qui sont devenus propriété communale, le projet de réhabilitation de ceux-ci se termine.  Les travaux vont pouvoir commencer.

Le site RTS  sera démoli dans le courant du 1er trimestre et laissera un bel espace pour un nouveau projet de logements.

Concernant la rénovation rurale, 2 projets sont sur les rails : la rénovation de la place d’Esquelmes et la construction d’une maison de village à Obigies, réalisations qui sont subsidiées à 80 %.  Espérons qu’ils seront concrétisés cette année.

Les écoles n’ont pas été oubliées puisque l’extension de Warcoing est terminée et à Obigies l’aménagement du 2ème étage du nouveau bâtiment est opérationnel.  Pour Pecq, les subsides sont prévus pour 2019 donc en fonction de la surface que nous obtiendrons, nous élaborerons un projet qui, nous l‘espérons, sera prêt pour fin 2018.  Avec tous les efforts que nous faisons pour améliorer l’espace et le cadre de travail des écoles, nous pouvons constater que le nombre d’enfants les fréquentant se stabilise et va même vers une augmentation.  Ceci étant le fruit du travail de qualité des enseignants et nous les encourageons à continuer à prodiguer cet enseignement fondamental si important au cœur de nos villages.  

Les travaux qui seront réalisés cette année sont nombreux car, en fin de législature, nous essayons toujours de boucler les projets en cours et qui sont en voie de réalisation.  Il s’agit de :

  • L’aménagement du parking du cimetière de Pecq.
  • Démolition et assainissement du site RTS.
  • Construction d’un atelier communal.
  • Travaux à la rue de Montifaut à Obigies.
  • Route du contournement de Warcoing.
  • Travaux d’enduisage de voiries communales.
  • Renouvellement des joints de la Chaussée d’Audenarde et Grand-rue.
  • Travaux de jonction des rues du Moulin et du Marais d’Obigies.
  • Réfection voiries de la Carrière Maréchal et de la place d’Hérinnes.
  • Aménagement d’une piste cyclo-piétonne rue du Vieil Escaut.
  • Eclairage du terrain de foot d’Obigies.
  • Aménagement d’une crèche.
  • Aménagement de la cuisine et des sanitaires de la salle R.Lefebvre.
  • Plan trottoirs à la rue A.Biernaux.

Et divers autres petits travaux pour un montant global de près de

4 400 000 € dont des subsides de 1 130 000 €.

 

Concernant l’agriculture et l’environnement, nous poursuivons la rénovation des voiries agricoles dont voici le détail : rue des Quatre Vents, Chemin de Puille ainsi que la rue Général Le Maire.  Une pompe plus puissante a été installée pour assécher les marais d’Obigies et notre commune a participé au financement de celle-ci. Je suis heureux de constater l’efficacité de celle-ci.

Pour la propreté publique qui est si difficile à obtenir à cause des nombreuses incivilités, la commune a acquis 42 poubelles équipées de cendriers supplémentaires qui seront installées début de cette année.

 

Pour la sécurité routière, c’est toujours la vitesse qui préoccupe.  Nous avons acheté 9 radars préventifs afin de conscientiser les automobilistes de leur vitesse et malgré leur présence, on a relevé des vitesses jusqu’à 170 km/h.  Nous avons décidé avec la zone de police d’acheter 2 boîtiers qui seront placés à Hérinnes et à Obigies pour y loger un radar répressif.  Sur les routes du SPW, des boîtiers seront aussi installés par la police fédérale.  Le Lidar sera lui aussi encore présent plusieurs fois sur les routes de l’Etat.  Il est malheureux de constater que ce n’est qu’en touchant au portefeuille qu’on arrive à faire lever le pied de certains inconscients.

La sécurité routière est importante mais la population veut aussi plus de sécurité tout court.  En tant que Président de la zone de police, j’insiste toujours pour qu’il y ait plus de présence policière sur nos routes mais ce n’est pas facile à obtenir vu l’effectif actif et la masse du travail administratif demandé à nos policiers.

Avant d’en terminer, je voudrais vous dire que j’espère que mes ennuis de santé actuels  se résoudront le plus rapidement possible et que malgré ceux-ci, vous pouvez toujours compter sur moi.  Au mois d’octobre, il y aura 24 ans que vous m’avez élu bourgmestre et la gestion de cette commune me tient terriblement à cœur.  Je continuerai donc en me présentant encore sur la liste GO et Je serai toujours là pour soutenir le plus possible tous les candidats et le programme que nous présenterons.

J’en terminerai par vous souhaiter encore à tous une excellente année 2018 avec tout ce qu’on peut vous souhaiter de meilleur.

Je vais passer maintenant la parole à Philippe Delsoir  

Philippe Delsoir.jpg Après le mot  de bienvenue et la présentation des vœux, celui-ci a félicité l'équipe en place pour leur gestion de la commune et pour les finances qui sont au beau fixe.  Sans oublier, ajouta-t-il, tous les travailleurs de l'ombre, celles et ceux qui œuvrent dans la discrétion mais qui sont indispensables au bon fonctionnement de la Commune mais aussi du CPAS.

Et de continuer:


"- nous tâcherons à l'avenir de travailler dans la continuité du travail accompli précédemment.
- vous n'êtes pas sans savoir que nous sommes en campagne électorale. Nous nous y impliquerons dans la dignité et le respect! Nous sommes pour le fair-play politique! Nous sommes pour une campagne propre. La priorité sera donnée au projet politique.
- En parlant de projet, nous considérons que chacun à son mot à dire : nous consulterons donc le citoyen afin qu'il nous donne ses idées, ses envies et rêves pour sa commune. Ceci afin d'élaborer un programme le plus proche possible des attentes des Pecquois.
Nous étudierons toutes les propositions, nous analyserons leur faisabilité et leur pertinence et en fonction du résultat, nous travaillerons à leur réalisation.
L'expérience et les contacts de notre bourgmestre et de nos échevins sont un « plus » indéniable pour la réalisation de nos objectifs.
Notre groupe veut créer une ambiance de travail constructive et positive. Nous serons à l'écoute de tous les acteurs de la vie communale! Nous avons la volonté de réussir et l'envie de faire bouger les choses dans tous les domaines qui touchent le citoyen. En s'entourant de personnes motivées et compétentes, nous aurons toutes les qualités nécessaires au sein de notre groupe pour réussir notre projet qui sera aussi le vôtre."

Et de terminer par: "GO POUR PECQ !"

 

Durant la soirée:

DSC_4803 - Copie.JPG

DSC_4809 copie.jpg

DSC_4798.JPG

DSC_4813 copie.jpg

DSC_4828 copie.jpg

DSC_4799 - Copie copie.jpg

DSC_4800 copie.jpg

DSC_4804 - Copie.JPG

DSC_4805.JPG

DSC_4806 - Copie.JPG

DSC_4807 - Copie.JPG

DSC_4808 copie.jpg

DSC_4810 copie.jpg

DSC_4812.JPG

DSC_4815 copie.jpg

DSC_4816 copie.jpg

DSC_4817 copie.jpg

DSC_4818 copie.jpg

DSC_4820 copie.jpg

DSC_4821 copie.jpg

DSC_4822 copie.jpg

DSC_4823 copie.jpg

DSC_4825 copie.jpg

DSC_4826 copie.jpg

IMG_4419 copie.jpg

IMG_4421 copie.jpg

IMG_4422 copie.jpg

IMG_4423 copie.jpg

 

Commentaires

  • Une page / groupe Facebook a été ouverte pour permettre aux citoyens Pecquois de poser leurs questions aux candidats aux élections communales 2018, et la possibilité (aucune obligation) pour ces derniers de répondre.
    Ici (où là) : https://www.facebook.com/groups/453454085007718/

  • Bonne initiative.

  • Il faut lire: "Bonne initiative, Pierre".
    Rendons à César, ...

  • Je me disais aussi ...

Les commentaires sont fermés.