• Congrès AA 2017 à l'Institut Saint-André

     Il aura lieu le samedi 7 octobre

    Image (141) copie.jpg

  • Nettoyer les jantes de votre voiture

    L'astuce est d’utiliser un chiffon doux et du vinaigre blanc. Regardez : ​

    comment-nettoyer-jantes-tres-sales-vinaigre-blanc(1).jpg

    Comment faire

    1. Prenez un chiffon en micro-fibres.

    2. Imbibez-le de vinaigre blanc pur.

    3. Frottez doucement les zones sales de vos chromes.

    chromes-propres-apres-nettoyage-vinaigre-banc copie.jpg

    Résultat Et voilà, grâce au vinaigre blanc, les jantes de votre voiture brillent à nouveau de mille feux :-)

  • LA PENSEE DU JOUR

    Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous. Montesquieu

  • IRM DE CE DIMANCHE 23.07

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Ce dimanche, le ciel sera changeant avec d'abord quelques averses dans l'ouest. Dans le courant de la journée, les averses se déplaceront vers les autres régions, le temps devenant alors plus sec sur le nord-ouest. Maxima entre 16 degrés en Haute Belgique et 21 degrés dans le centre. 
    Le vent sera modéré à parfois assez fort de secteur sud-ouest. Rafales de 50 à 60 km/h. 

    Ce soir et cette nuit, des averses sont encore attendues. A la côte, quelques coups de tonnerre ne seront pas exclus. En seconde partie de nuit, une zone de pluie, touchera surtout la moitié sud-est du pays. Les minima se situeront entre 11 degrés en Hautes Fagnes et 14 degrés en plaine. Le vent sera modéré d'ouest à sud-ouest devenant graduellement faible et variable. En Ardenne, le vent s'orientera au sud-est.

  • A LA UNE DE CE DIMANCHE 23.07

    une (1).jpg

  • Pétanque à la Motte brûlée

     La MOtte brûlée, rue de la Couronne, 73 - Evregnies . 056/48.58.18

    La Motte brûlée .jpg

  • Pecq – Un 21 juillet sobre mais attachant  

     

    DSC_2600 copie.jpg

     La présentation des drapeaux

    Pecq n’a pas dérogé à la coutume qui veut que chaque région met en exergue notre fête nationale. Les cérémonies ont débuté par la messe, célébrée par L’Abbé Laurent Ruelle, doyen, à laquelle ont assisté les autorités communales et une partie de la population.

     

    DSC_2604 copie.jpg

    Assise: Madame Marie-José Jorion-Leroy

    DSC_2605 copie.jpg

    A droite, le drapeau tout neuf

    DSC_2608 copie.jpg

    La bénédiction dudit drapeau

    DSC_2610 copie.jpg

    L'Eucharistie

    Les personnes présentes ont pu admirer le sermon qu’a prononcé Monsieur le Doyen et dont nous nous faisons un réel plaisir de répercuter afin que toute la population puisse elle aussi en profiter :

     

     "En ce 21 juillet, nous faisons mémoire du jour où un certain Léopold, Prince de Saxe Cobourg et Gotha prêta «serment» devant le Sénat pour devenir le premier Roi des Belges;   ce fut un 21 juillet 1831.

    Un Roi, un Royaume, un Peuple, une Devise, un Hymne National.                                      L'aventure de la Belgique poursuit, donc, son chemin. Soyons fiers de notre pays, avec ses beautés, ses richesses, avec ses diverses communautés, ses diverses régions, ses traditions, ses coutumes. Tellement de diversités au service d'une belle et grande «Unité»;

    Il est vrai que l'ombre du nationalisme ou d'un confédéralisme plâne toujours sur notre pays. Le repli sur soi n'est jamais positif et la revendication d'une identité au détriment d'une autre identité, cela ne porte pas de fruits à long terme.....

    Oui, nous avons à cultiver la différence pour mieux vivre dans la complémentarité.

    Notre pays est face à différentes menaces: des menaces internes qui fleurissent aussi bien en Flandre qu'en Wallonie; des menaces externes comme, par exemple, le terrorisme au nom d'un dieu qui n'en est pas.....

    Plusieurs défis s'offrent à notre pays: Le principe de la bonne gouvernance (pour éviter toutes dérives), la situation difficile au sein du gouvernement wallon pour trouver une majorité politique; et encore et toujours, la pauvreté, la précarité au sein de nos villes et de nos villages et tellement d'autres défis.....

    Dans son discours à l'occasion de la fête nationale, le Roi Philippe a fait part de son expérience au sein d'une famille musulmane alors qu'elle célébrait la fin du Ramadan. Le Roi a reçu l'hospitalité de cette famille et visiblement, Il en est reparti, touché et grandi....Le savoir vivre ensemble est porteur d'avenir et d'espérance.

     Prions pour notre Roi Philippe; que le Seigneur lui donne un coeur bon, sage et généreux.

    Prions pour notre Reine Mathilde; que le Seigneur lui donne un coeur capable d'écouter en particulier les plus petits. Que le couple royal accomplisse sa mission avec générosité, dévouement et simplicité.

    Prions pour notre Royaume de Belgique: Seigneur, donne à ces concitoyens et à ces concitoyennes de se garder dans l'Unité et de regarder plutôt ce qui nous unit et non ce qui nous sépare pour mieux vivre ensemble et ainsi répondre aux défis de l'avenir 

    Bonne Fête Nationale 

    Abbé Laurent Ruelle, curé-doyen du Val de l'Escaut" 

    DSC_2612 copie.jpg

    La présentation des drapeaux au moment de la Brabançonne à la fin de l'office

    S’en est suivi l’hommage rendu à notre patrie par René Smette, excusant l’absence de Marc D’Haene, bourgmestre, hospitalisé et de l’échevine Agnès Vandendriessche.

     

    DSC_2619 copie.jpg

    « Mesdames, Messieurs, chers amis,

    Comme chaque année maintenant, c'est à moi que revient l'honneur de vous dire quelques mots à l'occasion de notre fête nationale, et comme chaque année, je me demande si une drache nationale ne va pas empêcher les derniers Belges pecquois de mettre un pied hors de leur petit chez soi ou si, au contraire, un soleil exceptionnel ne va pas draîner tout un chacun vers les plages de la côte, ou vers un événement festif plus intéressant que la commémoration de notre fête nationale.
    Parce qu'il faut bien l'avouer, peu d'entre nous se sentent encore Belges, mais ce n'est pas un phénomène nouveau et il en est ainsi depuis la création de notre petit pays en 1830 !
    Mais si le Belge donne parfois l'impression de ne pas aimer son pays, il a fallu, à certains moments de notre histoire, qu'il se réveille ... il a dû le faire dès 1831 lorsque les Hollandais voulurent reprendre ce qu'ils considéraient comme leurs possessions, il le fit encore de 1914 à 1918 pour défendre un coin de terre du côté de l'Yser, alors qu'un envahisseur puissant voulait nous annexer, et ce alors même que 2 ans plus tôt, Jules Destrée adressait une lettre au Roi dans laquelle il écrivait « Sire (...) Vous régnez sur deux peuples, il y a en Belgique, des Wallons et des Flamands, mais il n'y a pas de Belges ..... »

    Il le refit à nouveau de 1940 à 1945, lorsque le même envahisseur remit le couvert.
    Notre pays ne connaît aujourd'hui et fort heureusement plus de guerre sur notre territoire, plus d'ennemis extérieurs, mais ce sont des Belges qui cherchent à lui nuire de l'intérieur, parfois des terroristes illuminés et sanguinaires, voulant créer le chaos partout où ils passent, en s'inspirant de textes interprétés par des gourous mais qui ne les comprennent souvent même pas ! ... Ce sont des extrémistes, qui profitent d'une situation économique pas toujours reluisante pour manipuler les esprits de certaines personnes en leur faisant croire que ce serait mieux avec eux, après avoir d'abord tout « sketté » ... Ce sont des nationalistes, qui prétendent encore toujours que les Belges, Flamands, Wallons, Bruxellois, Germanophones, sont incapables de vivre ensemble et qui alimentent et provoquent les différences entre les uns et les autres, sans s'occuper de cultiver tout ce qui les rapproche.
    J'en suis convaincu, le Belge saura se réveiller quand il le faudra et continuer à construire, lentement, pierre par pierre, problème après problème, solution après solution, un petit pays qui ne demande qu'à vivre, un petit pays où il fait bon vivre, malgré tout.


    Rappelons-nous, en ce jour de fête nationale, que des Belges ont parfois donné  leur sang, ont souffert, pour garder vivant et la tête haute ... Notre Pays !
    Et comme je suis d'un naturel optimiste, je crois sincèrement que si les Belges prennent conscience qu'ils vivent dans un très beau pays, le plus beau lorsque le soleil est là comme aujourd'hui, nous y parviendrons.

    Vive la Belgique et vive le Roi !

    Nous allons maintenant nous recueillir en l'honneur de patriotes dont les noms figurent sur ce monument, et de tous les autres, dont il faut encore et toujours se souvenir ».

    DSC_2613 copie.jpg

    Le recueillement

     

    DSC_2620 copie.jpg

    La minute de silence

    DSC_2614 copie.jpg

    DSC_2615 copie.jpg

    La Brabançonne termina la cérémonie, jouée et chantée par celles et ceux qui se rappellent encore les paroles que, malheureusement, l’on n’apprend plus à l’école ( !)

     

    DSC_2620 copie.jpg

    Durant la Brabançonne

    DSC_2623 copie.jpg

    Gaby et sa maman

    DSC_2624 copie 2.jpg

    Madame Jorion et sa fille

    DSC_2628 copie.jpg

    Votre serviteur devant le monument - © S.P 

    L’orateur initia alors à une partie plus festive : « Merci pour eux, comme chaque année, l'Administration communale offre un vin d'honneur, et je vous  invite cordialement à la salle des mariages pour le prendre ensemble ».

     

     

  • Ce samedi 22.07 après-midi au Mont-St-Aubert

    Caroline Peters 4 copie.jpg

    Caroline Peters vous invite cordialement à vous rendre au Relais des Artistes visiter son exposition. Celle-ci vous accueillera de 14 à 19h.

  • LA PENSEE DU JOUR

    Vivre sans amour n'est pas vivre, et vivre dans l'amour sans souffrir est impossible. Henri-Frédéric Amiel

  • Arroser vos plantes durant vos vacances

    Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un bocal avec son couvercle et d'une ficelle en coton

     

    arroser-plantes-pendant-absence-1992.jpg

    Comment faire:

    1. Remplissez entièrement le bocal d’eau.

    2 Faites un trou dans le couvercle d'un diamètre suffisant pour y passer la ficelle.

    3. Passez la ficelle dans le trou et refermez le couvercle.

    4. Placez l'autre l’extrémité de la ficelle dans la terre de la plante. Vous pouvez mettre le bocal et le pot de fleur au même niveau ou mettre le bocal un peu en hauteur pour que l'eau s'écoule mieux.