Des félicitations à l'attention de Pecq

DSC_4031 copie 3.jpg

René Smette nous explique:

René Smette 4.pngDepuis que je suis devenu Echevin de l'environnement, j'ai eu pour objectif d'améliorer l'aspect extérieur de la commune, pour que les habitants s'y sentent mieux, pour donner aussi à d'autres l'envie d'y habiter.
Nous avons beaucoup travaillé sur la propreté, et c'est ainsi qu'une quarantaine de nouvelles poubelles, toutes équipées de cendriers, ont été commandées dans le cadre du projet BeWapp et qu'elles seront très prochainement installées.
Un deuxième aspirateur de rues a également été commandé, avec une remorque pour le transporter, et  il servira à entretenir les places des autres villages.
Les différents parterres existants ont fait également l'objet de toute notre attention et ont été rénovés, d'autres, comme celui de la bibliothèque juste derrière nous ont été créés.
Les bacs à fleurs qui agrémentent les places des villages ou les balconnières qu'on trouve sur les bâtiments communaux ont été repensés, nous avons, avec le personnel des espaces verts, retravaillé l'esthétique , la composition, les variétés.
N'oublions pas non plus la population, que nous avons tenté d'intéresser en relançant le concours des façades fleuries, abandonné depuis une dizaine d'années.
La réussite n'a pas été au rendez-vous, puisqu'il n'y a eu que 15 façades primées en 2015 et 45 en 2016, c'est pourquoi nous abandonné le concours et lancé cette année une distribution de fleurs gratuites, opération qui a rencontré un succès inespéré et que nous relancerons en 2018.
La labellisation des communes fleuries existe déjà depuis belle lurette en France, mais aussi en Flandre et lors de la visite du Ministre Collin à la commune de Pecq (Visite des serres à tomates, inauguration des travaux à Léaucourt) en juin 2015, je lui avais fait part de mon étonnement qu'aucun label de ce genre n'existait en Wallonie.
Lorsque le courrier annonçant la création de ce label est arrivé, j'ai donc immédiatement décidé d'y participer.
Nous avons reçu le jury constitué par la région wallonne, jury à qui j'ai pu montrer toutes nos réalisations en leur expliquant que beaucoup d'autres efforts devaient encore être faits pour arriver à la hauteur de villes plus riches ou disposant de plus de ressources humaines comme Tournai, mais que la volonté y était, que nous étions « en devenir ».
Ils ont paru intéressés, nous ont donné quelques conseils pour améliorer encore, j'étais donc assez content, malheureusement, je n'ai pu rendre à temps la partie administrative du projet et je me suis dit que pour cette année c'était raté et qu'il faudrait relancer notre candidature en 2018.
La surprise fut donc grande -et agréable- lorsqu'un courrier du Ministre nous a avertis que nous avions été retenus et que nous allions d'ailleurs recevoir un prix pour cela.
Nos budgets actuels étant assez limités, ce chèque, en bois, mais bien réel, d'une valeur de 500 € nous permettra d'acheter des  plantes et des arbustes pour encore embellir les parterres et les parcs car les idées sont là et ne demandent qu'à pousser.
Ce prix vient récompenser un travail de collaboration entre l'Echevin et le service des espaces verts que je tiens à remercier car si je suis la tête et eux les bras, ils n'hésitent jamais à me communiquer leurs idées personnelles, nous en discutons, et ce qui sort de terre ensuite est souvent le fruit de leurs propres réflexions, leur participation est très d'ailleurs importante à mes yeux, c'est pour cela que j'ai tenu à ce qu'ils soient présents aujourd'hui.

 

DSC_4032 copie.jpg

 
En route donc, pour notre 2ème fleur, et félicitations à Vincent, Erwin, Gérard, Renald, Sébastien, Laurent, Vincent et Jean-Pierre, nos petits hommes verts ;-)

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel