• LA PENSEE DU JOUR

    La rumeur pousse comme une mauvaise herbe après un incendie de forêt. Moses Isegawa

  • IRM DE CE JEUDI 27.07

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, la nébulosité sera variable à abondante. Par endroits, une ondée sera possible l'après-midi mais dans la plupart des régions, le temps restera sec. Dans le sud-est, nous prévoyons encore un peu de pluie faible mais l'après-midi, on aura juste un risque de quelques averses. Les maxima oscilleront autour de 17 degrés en Hautes Fagnes et seront proches de 21 ou 22 degrés dans le centre. Le vent sera modéré, à la mer parfois assez fort, de secteur ouest à sud-ouest. 


    Ce soir, les dernières averses sur le sud-est quitteront le pays et le temps deviendra sec sur la plupart des régions avec dans le courant de la nuit, une alternance de passages nuageux et d'éclaircies parfois larges. En mer, de l'air instable provoquera le déclenchement d'averses qui pourront éventuellement toucher le littoral. Les minima oscilleront entre 11 degrés en Hautes Fagnes et jusqu'à 16 degrés à la côte. Le vent sera modéré et à la mer parfois assez fort de ouest-sud-ouest, s'orientant au sud-ouest. 

  • Le nouveau gouvernement wallon

    recrop_belgaimage-124579753-full-1080-0x764x5472x3194.jpg

    Voici les noms et les compétences des futurs Ministres wallons MR, auxquels les membres du Parlement de Wallonie seront appelés à accorder leur confiance.

    Willy Borsus, ministre-président wallon. Agé de 55 ans, bachelier en droit. Il a siégé pendant 10 ans au Parlement de Wallonie, dont 5 en tant que chef de groupe. En 2014, il est devenu ministre fédéral des Classes Moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale au sein du gouvernement fédéral.

    Pierre-Yves Jeholet, vice-président du gouvernement wallon, ministre de l’Economie, de l’Emploi et de la formation. Agé de 48 ans, licencié en communication sociale, Pierre-Yves Jeholet a été journaliste avant d’intégrer le monde politique. Député wallon depuis 2004, il est chef de groupe MR depuis 2014. Pierre-Yves Jeholet est bourgmestre de Herve depuis 2012.

    Jean-Luc Crucke, ministre du Budget, de l’Energie et des aéroports. Agé de 54 ans, Jean-Luc Crucke est licencié en droit et avocat. Bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing depuis 1997, il siège au parlement wallon depuis 2009.

    Valérie De Bue, ministre des Pouvoirs locaux, du logement et des infrastructures sportives. Agée de 50 ans, licenciée en sciences économiques, Valérie De Bue est engagée en politique depuis 2000. Députée fédérale de 2003 à 2014, elle est aussi Première Echevine en titre de Nivelles. Depuis 2014, elle siège au Parlement de Wallonie et au Sénat.

    Au gouvernement fédéral, Willy Borsus sera remplacé par Denis Ducarme. Agé de 43 ans, Denis Ducarme est actuellement chef de groupe MR à la Chambre.

  • Jeanne-Marie Vanderwinkel vous rappelle ...

    Brocante de Kain et Luchet d'Antoing.jpg

    Le 5 août s'il ne pleut pas... n'oubliez pas LA BROCANTE DE KAIN et DU LUCHET D'ANTOING ( Christine Deside) avec un petit détour par la rue de l'Eglise...au "22 V'là les puces" chez Jeanne-Marie Vanderwinkel (22) Coco Dé Corinne De Nolf Viviane le Polain (23b) Christine, Nicky, Michèle, Aurélie et d'autres. 
    Possibilité de laisser vos achats sur place et de boire un jus de pomme avant de rejoindre la grande foule des amis des 450 participants de LA BROCANTE DE KAIN à 300 sauts de puce à droite de l'église de Kain La Tombe. (Carine Lefebvre ajoute: Cette année, le marché de Kain Tombe s'étend aussi à la Rue Pierre... )

    "Il y a des journées illuminées de petites choses, de riens du tout qui vous rendent incroyablement heureux ; un après-midi à chiner, un jouet qui surgit de l'enfance sur l'étal d'un brocanteur... Marc Levy".

  • La Grand-Place de Tournai à sens unique

    Garnd Place de Tournai.jpg

                                                                 © Bernard Libert

    Suite à plusieurs réunions entre des responsables de la Ville de Tournai, des Tec, de la zone de police du Tournaisis, il a été décidé que le tronçon entre la halle aux draps et le beffroi sera bientôt en sens unique dans ce sens. Seuls les bus pourront rouler dans le sens de la halle aux draps vers le beffroi. Les autres véhicules venant de la rue des Maux devront tourner à gauche et quitter la Grand-Place par la rue des Orfèvres ou la rue de l'Yser. 
    Cela signifie que toutes les rues de la Grand-Place seront en sens unique. Les ouvriers communaux vont réaliser le marquage et la pose des panneaux de signalisation dès le 7 août. Les changements seront effectifs dès le 15 août.

  • LA PENSEE DU JOUR

    Il y a des chagrins d'amour que le temps n'efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites. Marc Levy

  • IRM DE CE MERCREDI 26.07

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, la matinée sera encore assez nuageuse dans l'est du pays où un risque d'une ondée ou d'un peu de pluie persistera. Ailleurs, le temps sera sec avec parfois de larges éclaircies. L'après-midi, la nébulosité augmentera graduellement à partir de l'ouest mais nous conserverons un temps sec partout. Les températures maximales varieront autour de 19 ou 20 degrés en Ardenne et seront comprises entre 23 et 25 degrés dans les autres régions. Le vent sera d'abord faible à modéré d'ouest à nord-ouest, puis modéré de secteur ouest à sud-ouest. 


    Ce soir et cette nuit, le ciel deviendra très nuageux à couvert et une faible perturbation accompagnée par moments de quelques ondées ou un peu de pluie traversera le pays d'ouest en est depuis la côte. À l'arrière, nous retrouverons un temps plus sec dans l'ouest. Au sud du sillon Sambre et Meuse, des nuages bas pourront réduire la visibilité. Les minima oscilleront entre 14 et 18 degrés, sous un vent modéré d'ouest-sud-ouest à sud-ouest. 

  • A LA UNE DE CE MERCREDI 26.07

    une (1).jpg

  • Espoir pour un changement plus humain

    Déclaration de politique régionale : La Wallonie plus forte

    25 juillet 2017 à 17:20

     

    Le MR et le cdH ont conclu un accord de majorité pour donner à la Wallonie un nouvel élan. « La Wallonie est à un tournant », déclarent les présidents des deux formations politiques, Olivier Chastel et Benoît Lutgen. « La confiance des citoyens doit être ravivée. Une alternative s’impose dans la gestion du bien commun. Avec tous les bâtisseurs d’avenir, nous entendons poser les fondations d’une ère nouvelle, libre et responsable. Celle de l’éthique, de l’efficacité et de la performance ; pour une Wallonie plus forte ».

    Pour le MR et le cdH, chaque euro public doit être utilisé avec efficience en vue de l’accomplissement des missions essentielles de la Région : l’économie, l’emploi, le défi climatique et la cohésion sociale. Le redressement socio-économique wallon est freiné par des pratiques politiques inacceptables auxquelles la majorité gouvernementale a décidé de mettre un terme. A travers leur accord de gouvernement, MR et cdH enclenchent un renouveau démocratique d’envergure, tout en s’appuyant sur les nombreux atouts wallons.

    En matière de bonne gouvernance, le fil conducteur est de réduire la facture des coûts de fonctionnement des structures publiques et politiques.

    La Wallonie plus démocratique et plus transparente

    Plus précisément, ce renouveau démocratique s’articulera autour de 4 axes : la transparence, la participation, la responsabilité et la performance. Il en résultera notamment une diminution drastique des surcoûts de fonctionnement publics : limitation des mandats et des rémunérationsrationalisation des structures (outils économiques, TEC, etc.), pour plus d’efficacité au service de la population, des entreprises, associations, des travailleurs, des demandeurs d'emploi, etc.

    Par ailleurs, le salaire des ministres est diminué de 10%, le coût global des cabinets ministériels est également diminué de 10%. Une réduction de 5% des frais de fonctionnement du Parlement est décidée, 20 structures pararégionales seront supprimées, 200 postes d'administrateurs le seront également. La décision politique coûtera moins cher, le coût de fonctionnement pour le citoyen diminuera drastiquement.

    La proximité avec le citoyen sera renforcée, via l'objectivation des recrutements au sein de la fonction publique et la mise en place de panels citoyens pour enrichir le travail parlementaire. Enfin, le choix de l’électeur sera consolidé : la suppression de l’effet dévolutif de la case de tête et des suppléances sera proposée. Une réforme des institutions provinciales sera présentée au Parlement, ainsi que la création d’une circonscription électorale régionale.

    La Wallonie plus attractive et plus performante

    La création d’emplois sera l'absolue priorité de la Wallonie. MR et cdH dynamiseront la politique économique pour une Wallonie plus attractive et plus performante, en s’appuyant sur la jeunesse créative, via le développement d’un environnement favorable à l’entreprenariat, en renforçant la politique industrielle, afin de créer plus de valeur à partager et plus d’emplois, et en favorisant la lisibilité, l’efficacité et la cohérence des outils économiques.

    La majorité ciblera les secteurs d’avenir et d’emploi ainsi que les PME, soutiendra la recherche et l’innovation, le développement de zones d’activités économiques numériques et le commerce de proximité. Une attention particulière sera portée à créer des perspectives durables pour les agriculteurs. La mobilisation de l’épargne privée au profit des PME et des jeunes investisseurs sous l’apport du prêt coup de pouce sera élargie.

    Le futur gouvernement wallon mettra en place un accompagnement plus humain et performant des demandeurs d’emploi, encouragera la formation en alternance et mettra l’accent sur la maîtrise des langues. La mobilité entre régions sera encouragée. MR et cdH orienteront les politiques de formation vers l’emploi, en particulier les métiers en pénurie. Ils renforceront la cohérence des outils d’accompagnement des demandeurs d’emploi (Forem, MIRE, ALE, etc.).

    La Wallonie plus humaine et plus juste

    Les partenaires de majorité s’engagent pour une Wallonie plus humaine et plus juste. La dynamique de lutte contre la pauvreté sera renforcée, en tant qu’objectif transversal. Un nouveau Plan de prévention et de promotion de la Santé sera finalisé. Pour les allocations familiales et la réorganisation de la première ligne de soins, les réformes indispensables seront menées à bien. Pour les personnes porteuses d’un handicap, une réforme du modèle d’agrément et de subventionnement de l’ensemble des structures résidentielles et d’accueil sera menée. Sur le plan hospitalier, les rapprochements entre les différentes structures associatives et/ou publiques seront facilités avec pour objectif de garantir une offre hospitalière de proximité à chaque Wallon. Pour relever le défi du vieillissement, l’assurance autonomie sera un instrument clé de la mutation démographique des prochaines décennies. Le moratoire relatif aux nouvelles places en maisons de repos et maisons de repos et de soins sera levé et la clé de répartition revue, de manière à répondre le plus efficacement aux besoins de la population.

    La qualité de l’habitat sera un autre axe de la politique du gouvernement wallon, avec pour priorités l’amélioration de la performance énergétique et la rénovation des logements anciens. En matière de logement public, le gouvernement wallon favorisera la mixité sociale et mettra en place l’allocation-loyer, qui permettra l’accès à un logement à loyer modéré pour les familles en attente d’un logement social. La révision des loyers sera envisagée pour garantir tant la viabilité des Sociétés de Logement des Services Publics que l’équité entre locataires mais aussi entre les locataires et les candidats locataires.

    La Wallonie plus efficace et plus équitable

    Pour une Wallonie plus efficace et plus équitable, les partenaires mettent l’accent sur la maîtrise des finances publiques et l’amélioration structurelle du budget, avec la mise en place d’une Agence de la Dette. La taxe télé-redevance sera supprimée, cette mesure étant financée par des économies structurelles. L’accès à la première propriété sera encouragé grâce à la diminution des droits d’enregistrement et au préfinancement pour les primo-propriétaires. Le taux de 15% à partir de la 3e habitation sera supprimé. MR et cdH réformeront les droits de succession et de donation afin notamment de favoriser la transmission de l’immeuble familial au conjoint survivant et d’inciter aux investissements dans l’efficience énergétique. La fiscalité automobile sera également adaptée selon trois principes : performance sanitaire et environnementale ; fluidité du trafic ; entretien d’infrastructures de qualité.

    La Wallonie plus durable et plus innovante

    En mettant pleinement en œuvre l’accord de Paris sur le climat et en favorisant les comportements éco-responsables, les partenaires de majorité investissent dans la transition environnementale comme puissant levier d’avenir. L’accent sera mis sur l’efficacité énergétique et la réduction des factures : création d’un Fonds pour l’efficacité énergétiquerefonte des primes Energie, réintroduction de l’audit préalable obligatoire. Les économies d’énergie seront soutenues via la fiscalité. Les tarifs de distribution et de transport seront progressivement harmonisés.

    En matière de mobilité, le rôle de la Société Régionale Wallonne des Transports (SRWT) sera renforcé. Elle assurera sa digitalisation et la continuité du service. Tenant compte de l’évolution du monde du travail, le gouvernement wallon soutiendra le covoiturage, la création de zones de coworking, la réalisation de plans de mobilité et renforcera le lien entre les TEC et la SNCB.

    En matière environnementale, la Région lancera un emprunt obligataire durable, soutiendra l’économie circulaire et visera l’objectif d’une Wallonie sans diesel pour 2030 ! Pour la gestion des déchets, MR et cdH soutiendront le principe du pollueur-payeur et du coût-vérité.

    La création de quartiers nouveaux sera encouragée par un régime fiscal attractif et un support spécifique. La défense de la ruralité sera un objectif constant des autorités, qui défendront la disponibilité des services, en particulier des services publics, sur l’entièreté du territoire.

    Olivier Chastel et Benoît Lutgen concluent : « C’est en créant des emplois et en permettant aux Wallons et aux Wallonnes de prendre leur destin en main que notre Région pourra relever le défi du redressement socio-économique. Animés par un engagement social fort, les partenaires de la majorité gouvernementale wallonne seront pleinement mobilisés pendant ces 18 prochains mois pour atteindre ces objectifs : plus d’emplois, plus de prospérité partagée, plus de justice sociale et d’équité fiscale ». 

  • En septembre, je courrai pour ma forme

     Agnès Vandendriessche, échevine des Sports, vous communique

     

    Agnès Vandendriesche.jpg

    Voilà la session de septembre arrive tout doucement....

    Tous les niveaux débuteront le 05 septembre 2017.

    Le niveau 1 (0-5) avec Pierre-Philippe, le mardi et jeudi à 18h.
    Le niveau 2 (5-10) avec Luc, le mardi et jeudi 19h.
    Le niveau 3 (10+) avec Jean-François, le mardi et jeudi 18h.

    Pour la Zatac, Isabelle recommence le 19 septembre soit les mardis et jeudis à 18h.

    Pour les nouvelles inscriptions, j'ai besoin de vos noms, prénoms, adresse complète, date de naissance, numéro de gsm, adresse mail et surtout dans quel groupe vous voulez aller.

    Le prix reste identique soit 40€ pour les 12 semaines. 
    Pour la Zatac, le prix est aussi de 40€ pour la période septembre à décembre pour les nouveaux membres.

    N'hésitez pas à nous contacter soit via mp de cette page ou soit par mail vdd.agnes@yahoo.be.