2015-07-12-LITTERATURE - STEPHANE ALLARD NOUS REVIENT

2015-07-12-ECRITURE - STEPHANE ALLARD NOUS REVIENT AVEC "LES MASQUES"


 
2015-07-12-LITERRATURE - STEPHANE ALLARD NOUS REVIENTLe fracas de feux et d'acier pleut sur les anonymes.
Les masques sont venus pour tuer sans rien distinguer.
Telles des marionnettes désordonnées aux ordres d'un fou aveuglé.
Bien décidés à rester, bien décidés à diriger, à manipuler.
Les corps sont tombés sous les balles, sacrifiés par cupidité.
Peut être une côte de popularité à remonter, un blason à redorer.
Les dessins vont rester, des destins vont changer, des crayons sont tombés.
D'autres viendront le visage caché, la mort n'a pas fini de cracher.
Les ombres viennent des lumières des hautes sphères du pouvoir.
Instruments illusoires des esprits abjects, avides d'argent et de gloire.
Les masques tombés ne sont que ceux des marionnettes désuètes.
Des ordres donnés par les sbires des gens de pouvoir, masqués de lumières.
Leurs visages non dissimulés viennent vous haranguer sous les soleil artificiels.
Les masques dissimulés sous les perfidies et les non dits... les mensonges.
La mort n'a pas de partie, elle obéit à la main, à la voix qui donne le prix.
Que vaut la vie lorsqu'on la voit sous le masque du mépris? Ne vous trompez pas, la mort est issue de la puissance.... cette puissance est la vôtre, elle est le fruit de vos voix.
 

Les commentaires sont fermés.