2014-06-01-OBIGIES - JOURNEEE A LA FERME CAMPINA

2014-06-01- OBIGIES-TOURNAI : LA JOURNEE DE LA FERME

 

Que l’on soit de la ville ou de la campagne, cette journée du 1er juin ne doit pas nous laisser de glace.

2014-06-01- OBIGIES - LA FERME DESBRUYERES.jpg

 

Il est inutile d’épiloguer sur les difficultés que rencontre le monde agricole. En effet, elles sont nombreuses, voire innombrables. Pour survivre, les fermiers se voient dans l’obligation de se diversifier. C’est, entre autres, le cas de Philippe Desbruyères et de Catherine qui, grâce à leur courage et à leur esprit d’initiative, parviennent à tenir la tête hors de l’eau.

 

« Pour nous l’agriculture, c’est la passion des animaux et des cultures », souligne Philippe.

La ferme de la famille Desbruyères se trouve à Obigies, sur l’entité de Pecq, en province de Hainaut . L’exploitation familiale est gérée par Philippe qui en a repris les rênes de son père René en 1995 pour s’en occuper avec son épouse Catherine et, plus tard, avec leurs trois filles.

« J’ai travaillé toute mon enfance dans l’exploitation de mes parents et, en 1991, je me suis associé avec mon père », rappelle l’agriculteur. La ferme compte 65 vaches et 22 ha de pré.

Depuis 1995, c’est Philippe et sa femme Catherine qui gèrent l’exploitation aidés de leurs trois filles : Laurie, Julie et Noémie ». Pour fournir du lait de qualité à Campina et produire de délicieux produits de la ferme, nous veillons à ce que nos vaches laitières reçoivent une alimentation optimale. Ainsi, dès le mois d’avril, les vaches passent un minimum de 6 heures par jour en prairie. A l’étable, la famille Desbruyères sélectionne une alimentation adaptée avec le plus grand soin. Les fourrages sont cultivés dans l’exploitation familiale, le plus naturellement possible. « Même s’il y a des jours plus difficiles que d’autres, l’agriculture reste notre passion », affirme l’exploitant.

 

La Coopérative Campina

 

Ce n’est pas facile de faire partie de Campina : de très nombreux aspects doivent être respectés . Des contrôles ont lieu et des règles strictes sont appliquées, auxquelles l’on ne peut pas déroger.

On ne devient fermier Campina qu’après avoir passé une sélection rigoureuse et minutieuse. Nos fermiers doivent en outre toujours s’engager à faire paître leurs vaches au moins 6 heures par jour, et ce, au moins 120 jours par an. Ils apportent les meilleurs soins à leurs animaux, car ce qui est bon pour la vache est bon pour le lait. Et donc aussi pour nous !

A savoir : la marque Campina fait partie de la coopérative laitière internationale FrieslandCampina.

Les commentaires sont fermés.