2013-07-21 OBIGIES MEMOIRE DES DEUX GUERRES

 

 

 

2013-07-15 PECQ Marnick Vandecasteele entretient la mémoire des deux dernières guerres.

 

DSC_0380 copie.jpg

 

Ce lundi, nous avons surpris Marnick à Obigies occupé à rénover le monument dédié à ceux qui, dans le village, ont perdu la vie, soit lors de bombardements, soit en donnant leur sang pour la patrie.

Il nous a expliqué la raison de son travail commandé par la commune de Pecq.

« A Hérinnes, j’ai refait complètement le monument aux morts et je suis occupé à faire de même au cimetière de Pecq : j’ai renouvelé le blason, j’ai redessiné les lettres, je fait la même chose à Obigies et puis ce sera le tour de  Warcoing.

J’ai commencé l’an dernier en octobre, la commune voulant commémorer le 11 novembre à Hérinnes. Pour ce faire, le monument d’un des villages est choisi mais comme nous ne savons jamais lequel longtemps à l’avance, je n’ai pu faire pour cette date que la partie avant. Par après, j’ai terminé la face arrière. A Pecq, j’ai commencé  à tout décaper »

 

Il en profite pour nous parler des tombes des soldats tombés lors de la guerre : « On enterrait les cadavres des soldats anglais là où ils étaient tués. C’est ainsi qu’on les retrouve dans les cinq villages de l’entité. Par contre, comme il existait un hôpital à Saint-Léger, c’est dans cette commune qu’ils ont été enterrés. C’est une société anglaise qui entretient toutes les plaques de ses soldats. Idem pour les soldats américains. De la guerre 14, le seul cimetière est situé à Waregem.

Normalement, ce travail de conservation doit être fait chaque année. Chez nous, c’est moi qui m’en charge, n’obligeant pas de ce fait la société de s'en occuper. Pour ce faire, la commune reçoit des subsides.

 

Tous les monuments sont nettoyés au Kärcher. A noter que le nettoyage est fait normalement par les anciens combattants mais, hélas, la grande faucheuse se manifeste chaque année les rendant moins nombreux.

 

Une véritable passion

 

 

DSC_0384 copie.jpg

 

 

Marnix éprouve un véritable attrait pout tout ce qui touche les deux guerres, « un peu moins pour la guerre 14 », dira-t-il. Il fait partie d’un club « Hell on wheels » de Taintignies (la 2e Division blindée US) Elle fut la première division Américaine à entrer en Belgique à hauteur du village de "La Glanerie"  le 2 septembre 1944 à 8h du matin.

« En théorie, les Américains ne devaient pas rentrer en Belgique, nous affirme notre homme mais ils ont passé le petit ruisseau, la frontière étant difficile à distinguer ».

 

 

DSC_0385 copie 2.jpg

 

 

Ils entourent le monument du premier Américain prenant pied sur notre territoire à Taintignies

 

Le club se réunit une fois par mois. La prochaine sortie aura lieu ledimanche 01 décembre 2013 à RUMES au Hall Sportif. La dernière avait duré trois jours du vendredi au dimanche soir. Un camp est monté avec du matériel d’époque et un circuit est organisé avec les véhicules.

Pour les amateurs, signalons qu’un musée des 18 jours est ouvert à Pipaix ruede l'Eglise 5b, (Tél069 66 28 87. Il est ouvert tous les 3èmes dimanches du mois de 14 à 18h d’avril à novembre  et présente de très belles pièces couvrant l’ensemble des deux guerres.

Note : Marnick Vandecasteele recherche tout objet des guerres 14 et 40 Tél : 069/55.69.82 ou 0478/68.40.61

Quelques photos de Marnick en plein travail

 DSC_0379 copie.jpg

DSC_0376 copie.jpg

 

Edgar Déplechin

Les commentaires sont fermés.