LA COMMUNE A ACQUIS L'EPINE

OBIGIES – PLUS D’EPINES POUR LA PLAINE DE JEUX

LA COMMUNE A ACQUIS L'EPINE

 

2013 - Epine 3 le bâtiment entier.jpg

Située entre la rue Frayère et la rue de Puille, le site de  « L’Epine » appartenait au CPAS de Tournai, lequel avait loué l’endroit à l’IMSTAM. Le but de l’association était de créer un centre de vacances pour les enfants de la ville. Cette idée concrétisée ne dura qu’une une dizaine d’années. Pour ce faire, des bâtiments ont été érigés tels qu’ils existent encore aujourd’hui.

 

2013 - Epine entrée abîmée.jpg

  L'entrée du bâtiment

 

 

 

A noter que le bâtiment principal a été construit sans fondations !!!. Au départ, ce que l’on a appelé par la suite « garage », n’était qu’un simple préau. Le centre de vacances ne servait que pendant la période estivale. A cette époque, l’IMSTAM (Intercommunale d'Œuvres Médico-Sociales des Arrondissements de Tournai – Ath – Mouscron)qui gérait l’ensemble, montait des tentes de l’armée pour les besoins journaliers. En autre temps, quelques fermiers y plaçaient leurs outils, la fête des Jeunes collectait les vieux papiers (tout au début) et les entreposait là aussi. Elle y avait son local qui servait pour leurs réunions du dimanche matin, y organisait aussi des petites soirées…

Depuis une quinzaine d’année, le centre a été abandonné. Cela intéressait la commune de Pecq qui aimerait y construire une maison de village Lorsque la plaine n’a plus été occupée, le site est devenu à l’abandon. Comme le Centre de vacances n’existait plus, le Comité des fêtes d’Obigies (Géranium) a conclu un bail emphytéotique de 21 ans avec Julien Wlomainck  de l’IMSTAM, bail qui courait normalement vers les 2020 et a restauré les bâtiments, « Nous avons fait des garages, placé des portes, refait la toiture qui tombait en ruines, refait le terrain de tennis subsidié par l’ADEPS. Ledit terrain a posé pas mal de problèmes : certains payaient une cotisation, d’autres, non Obigeois, préféraient découper le treillis pour venir jouer sans payer. En outre, la table de tennis de table a été incendiée… »

 

  

L’acquisition par la commune 

 

2013 - Epine 2 coin du bâtiment.jpg

 

 

Dans le cadre du PCDR (cadre du programme de développement rural) la commune vient d’acquérir les 1,7 ha  pour la somme de 80.000 € sur fonds propres pour y créer une salle de rencontre  avec une affection récréative. La concrétisation de ce projet coûtera quelque 1,6 million d’euros qui pourrait être subsidié à 80%.

Dans un avenir que l’on peut situer dans les 3 à 5 ans, un nouveau bâtiment remplacera l’ancien qui sera démoli, des emplacements de stationnement seront tracés, le terrain de tennis sera remis en état, De plus, pour une raison de facilité, l’entrée se fera par la rue Frayère.

 

Edgar Déplechin

 

 

2013 - Epine 1 porte.jpg

 

                                                                 La porte de sortie

 

Les photos montrent à quel point l’ensemble est dans un piteux état

 

 

Les commentaires sont fermés.