Pecq

  • INAUGURATION DE L’ECOLE D’OBIGIES en présence de la ministre de l'enseignement

    DSC_0024 copie.jpg

     Ce vendredi 26 août, en présence de la ministre de l'enseignement, des autorités communales et scolaires et de nombreux amis de l'école a eu lieu l'inauguration de la nouvelle aile de l'école communale.

    WP_20160826_11_28_27_Pro.jpg

     

    En son temps, nous vous avions fait part de l'état insalubre de ce bâtiment qui, aujourd'hui, accueillera, lorsque que les travaux intérieurs seront terminée, une partie des élèves.

     

    Une foule dense avait tenu à assister à la cérémonie.

    WP_20160826_11_13_18_Pro.jpg

    WP_20160826_11_13_29_Pro.jpg

    WP_20160826_11_15_41_Pro.jpg

    Nous vous faisons part des discours qui ont été prononcés à cette occasion par le bourgmestre Marc D'Haene et par la la ministre MarieMartine Schyns.

     

     Le discours du bourgmestre

    WP_20160826_11_15_22_Pro.jpg

     

    Madame la ministre et

    Mesdames et Messieurs les Bourgmestres et échevins des entités voisines,

    Madame Vercouter et Monsieur Nottebaert, respectivement inspecteurs de l’enseignement maternel et primaire,

    Je commencerai, Madame la Ministre, par vous remercier d’avoir accepté notre invitation à cette inauguration.  Je sais combien votre temps est précieux, la rentrée scolaire approchant, vous aurez à répondre à de très nombreuses sollicitations.  Votre présence ici montre l’intérêt que vous portez non seulement à la qualité de l’enseignement mais également à l’état des bâtiments dans lesquels cet enseignement est prodigué. 

    A Pecq, depuis 1994, initiées par le Collège du Bourgmestre Louis Broquesoy de l’époque et une année plus tard dès 1995 lorsque je suis devenu Bourgmestre, la rénovation et les extensions de nos 3 écoles communales ont été une priorité parmi tous les travaux à effectuer.

    En tant que Bourgmestre et avec les différents échevins qui m’ont entouré, nous avons toujours mis l’accent, dans la mesure de nos moyens bien entendu, sur la qualité du cadre de vie des enfants et enseignants de nos 3 écoles communales.  Lorsqu’on regarde l’état des bâtiments scolaires en général un peu partout, je crois que personne n’a à se plaindre de nos 3 implantations car très peu de communes mettent autant le paquet pour rénover et construire des écoles.

    Cette nouvelle construction érigée à l’emplacement d’un bâtiment devenu trop vétuste complète les 2 autres ailes de notre école d’Obigies qui comprend encore un reste de l’ancienne école avec quelques classes primaires et un bâtiment à l’arrière datant de 1994 et comportant un réfectoire, une salle de gym et des classes maternelles.

    Ce ne sont pas moins de 6 classes qui, en un premier temps vont s’installer ici dans quelques jours.

    Pour rappel, une enveloppe fermée de 800 000 € nous a été accordée dans le cadre du programme prioritaire des travaux destiné en remplacement des locaux inadaptés.  Sur les premiers plans, les couloirs étaient 50 cm plus larges et un préau reliait les 2 bâtiments.  Pour rester dans cette enveloppe et pouvoir construire, nous avons dû d’abord supprimer le préau qui ne rentrait pas dans le cadre de ce programme, réduire les couloirs de 50 cm et laisser les locaux du second étage sans aménagement.  Nous espérons pouvoir réaliser les 2 derniers points, à savoir : l’aménagement du second étage ainsi que la construction du préau dans un avenir assez proche. 

    Cette construction a donc été réalisée pour un coût de 787.500 €avec un subside de 609.700 €. 

    Je tiens à rappeler que tout a été fait dans les règles les plus strictes tant en matière de sécurité qu’en terme de normes imposées par la Communauté française pour la grandeur des classes c’est à dire l’ espace d’autant de m² par élève. 

    WP_20160826_10_49_47_Pro.jpg

    WP_20160826_10_51_39_Pro.jpg

    Quant aux 2 autres implantations, elles ne sont pas en reste puisque des rénovations ont déjà été effectuées et nous continuons à améliorer le cadre de vie de ces 2 écoles : 

    à Warcoing, les travaux sont en cours pour recréer 2 nouvelles classes dans les bâtiments existants pour un coût de 292.000 € avec un subside de 243.250 €

    à Pecq, un projet d’extension de l’école sur les terrains qui appartenaient à l’ancienne gendarmerie et qui devraient devenir communal dans les prochains jours.  J’espère que nous pourrons bientôt introduire un dossier et qu’il retiendra votre attention dès qu’il arrivera sur votre bureau, Madame la Ministre.

    Revenons au sujet qui nous intéresse aujourd’hui, je tiens à remercier Monsieur Fourmy et Madame Herpoel pour leur aide précieuse ainsi que le cabinet de Madame Joelle Milquet pour l’aboutissement de ce projet.

    Techniquement parlant, merci à l’architecte Vanasten ainsi que l’entreprise de construction CBD et ses sous traitants qui ont travaillé d’arrache pied et, fait rarissime , ont terminé les travaux avec pas moins de 3 mois d’avance sur les prévisions (ce qui veut dire que la commune a réalisé une économie de 3 mois de location de conteneurs classes).

    Lorsque les grues sont venues abattre le bâtiment existant, beaucoup d’Obigeois qui avaient passé toute leur scolarité fondamentale ici ont eu un sérieux pincement au cœur : une page de l’histoire de leur propre vie venait de se tourner.  Mais devant la réalisation du bâtiment qui y a pris place, beaucoup ont été admiratifs.  C’est la raison pour laquelle, une porte ouverte est organisée  durant cette après-midi pour les parents ainsi que tous les habitants du village.

    Nous espérons que tous les efforts consentis pour accueillir les enfants de nos écoles dans les meilleures conditions permettent une qualité de l’enseignement prodigué à la hauteur du cadre de vie.

    J’en terminerai, Madame la Ministre, en vous renouvelant encore tous nos remerciements pour votre présence à Obigies en ce beau jour d’inauguration.

     

    Le discours de Marie-Marine Schyns, ministre de l'Enseignement

     

    WP_20160826_11_21_16_Pro.jpg

     

    C'est avec un réel plaisir que je suis présente aujourd’hui pour inaugurer avec vous l’école d’Obigies. Et je tiens à vous remercier pour cette invitation.

    Je sais combien ce projet était important pour votre commune et je félicite le bourgmestre, Marc D’Haene,  ses échevins pour leur enthousiasme, qui a permis cette belle réalisation :  pas moins de 6 nouvelles classes totalement rénovées, un local informatique, et, prochainement, 2 classes complémentaires.

    Quelques chiffres pour commencer : ce projet représente un coût global de plus de 800.000 euros pour lequel nous sommes intervenus à hauteur de 88 % de l’investissement total. Ce projet est essentiellement subsidié dans le cadre du Programme Prioritaire de Travaux (PPT). Au niveau du gouvernement, nous avons décidé une augmentation des moyens budgétaires de ce programme PPT à partir de 2016, qui est renforcé à hauteur de 6 millions.

    Ceci témoigne que la rénovation de bâtiments scolaires, la création de nouvelles places et de nouvelles écoles est la pierre angulaire de notre politique des bâtiments scolaires. Nous avons créé en 2015 pas moins de 8000 nouvelles places, en privilégiant les zones à forte tension démographique et ce chiffre sera dépassé en 2016, avec une prévision de 12 000 nouvelles places. La population scolaire augmente et nous mettons tout en œuvre pour répondre aux nouveaux besoins.

    Vous savez que je suis romaniste et je n’ai donc jamais eu de difficultés à accepter que parfois, deux et deux font cinq, voire six.

    Des blocs et du ciment, cela fait des murs, mais aussi tellement plus. Et l’essentiel est là. Nous savons tous à quel point nos classes font nos apprentissages: la disposition, l’acoustique…  De nouveaux bâtiments, c’est donc aussi une occasion, si pas de créer de nouvelles pratiques pédagogiques, de se pencher sur ce qu’on fait et comment on le fait.

    Visite des futures classes par la ministre

    WP_20160826_11_40_20_Pro.jpg

    WP_20160826_11_32_23_Pro.jpg

    Une nouvelle école, de nouveaux bâtiments, c’est aussi pour les enfants, un signal. Un signal concret et tangible de l’intérêt que la société leur porte … et du juste respect que eux, en retour, devront avoir. On peut, on doit, être exigeant avec les enfants quand, de notre côté, on s’est donné les moyens de mettre à leur disposition des outils de qualité. C’est le bon moment pour introduire de nouveaux comportements, de nouvelles habitudes ou simplement, de les rappeler…

    Je vous souhaite de grands moments pédagogiques avec ce nouvel outil. Car ce n’est qu’un outil, l’essentiel est à l’intérieur, le capital humain, vous tous chers collègues qui préparez nos enfants pour leur  avenir, notre avenir. A ce sujet, je voudrais conclure par une phrase découverte au fronton d’une école qualifiante que j’ai visité récemment. J’ai mieux à faire qu’à m’inquiéter de l’avenir, j’ai à le préparer .

    WP_20160826_11_26_36_Pro.jpg

    Oui, c’est à l’intérieur que se passe l’essentiel. Je vous souhaite que cet essentiel soit fécond pour vous et pour vos élèves. Je vous remercie pour votre attention, et, pour faire honneur à mon amie Véronique Waroux, allons déguster une bonne petite Bon Secours bien fraîche !

    Quelques autres photos

    WP_20160826_11_29_39_Pro.jpg

    WP_20160826_11_29_43_Pro.jpg

     

    L'après=Inauguration au restaurant PLAN B à ESQUELMES, tenu par Philippe Blanchart

    DSC_0101.JPG

    DSC_0081.JPG

    DSC_0082.JPG

    DSC_0083.JPG

    DSC_0085.JPG

    DSC_0086.JPG

    DSC_0087.JPG

    DSC_0088.JPG

    DSC_0089.JPG

    DSC_0090.JPG

    DSC_0091.JPG

    DSC_0092.JPG

    DSC_0093.JPG

    DSC_0094.JPG

    DSC_0095.JPG

    DSC_0096.JPG

    DSC_0097.JPG

    DSC_0098.JPG

    DSC_0099.JPG

     

     

     

  • « ESQUELMES EN FÊTE » LES 24 ET 25 SEPTEMBRE 2016

     

     

    Esquelmes fête.jpg

    Aurélie Scurbecq, l’organisatrice de la fête, nous communique :

    « Le samedi 24 septembre, de 8h à 18h, se tiendra le marché aux puces, le long du chemin de halage.

    Le dimanche 25 septembre, de 10h à 18h, se déroulera la fête en présence de réels artisans de tous genres, lesquels partageront, pour votre plus grand plaisir, leurs métiers et passions dans un car jovial et champêtre ».

    Pour tout autre renseignement, n’hésitez pas à la contacter. Téléphone : 0497/63 88 81.

  • LA PENSEE DU JOUR

    Le comble du barbier: raser les murs

  • IRM DE CE LUNDI 29.08

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, la nébulosité sera variable à parfois abondante avec quelques averses qui se déplaceront progressivement du nord-ouest au sud-est. Le temps deviendra graduellement plus sec à partir de l'ouest. La nébulosité sera tout d'abord variable, puis plus tard, de larges éclaircies se développeront sur l'ouest et le centre du pays. Dans le sud-est, le temps restera variable jusqu'en soirée. Il fera sensiblement plus frais avec des maxima compris entre 18 et 23 degrés. Le vent sera faible à modéré et virera de l'ouest à sud-ouest au nord-ouest.

    Durant la nuit de lundi à mardi, le temps deviendra sec partout avec de larges éclaircies parfois marquées par des nuages d'altitude. Au sud du sillon Sambre et Meuse, le temps restera partiellement nuageux. Les minima oscilleront entre 9 et 14 degrés, sous un vent faible de nord-ouest puis de direction variées.

  • A LA UNE DE CE LUNDI 29.08

    une.jpg

  • HERINNES - APPRENEZ LA GENEALOGIE LE 10.08

     

    logo 2 anama.jpg

    Anama désire créer un groupe de généalogie, comment débuter son arbre généalogique ? Quels sont les trucs et astuces pour mener à bien une recherche ?
    Tous ces sujets seront abordés lors de nos réunions mensuelles à la maison du village à Hérinnes. La première séance est prévue le 10 septembre de 10h à 12h.
    Cette activité est gratuite pour les habitants de Pecq.
    Pour les autres personnes qui souhaitent y participer, il suffit de devenir membre d'Anama. Pour ce faire, il convient de verser 24 eur. Votre cotisation sera valable un an à partir de la date du virement.
    Si vous disposez d'un ordinateur portable, n'hésitez pas à l'apporter lors de l'activité. Munissez-vous également du livret de famille si vous le possédez.
    Merci de nous confirmer votre participation afin d'organiser au mieux l'atelier.
    Infos ou inscriptions : info@anama.be ou 0493/779415.

  • LA PENSEE DU JOUR

    Le comble de l'erreur géographique: croire que les suicidés sont les habitants de la Suisse (Alphonse Allais)

  • IRM DE CE DIMANCHE 28.08

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Ce matin, il fera encore assez ensoleillé dans l'intérieur. A partir de la côte, les cumulus deviendront de plus en plus nombreux et ils pourront donner lieu à quelques averses. L'après-midi, nous pourrions avoir un coup de tonnerre localement dans l'est. Sur l'ouest du pays, le temps deviendra le plus souvent sec. Les températures grimperont d'abord entre 25 et 29 degrés dans l'intérieur mais au fil des heures, elles diminueront progressivement. A la mer, on atteindra les 23 à 24 degrés. Le vent sera modéré et parfois assez fort à la mer d'ouest à sud-ouest. Les rafales pourront atteindre les 55 km/h au littoral.

    Le soir et pendant la première partie de nuit, le temps deviendra généralement sec partout. Le ciel restera partiellement nuageux. En seconde partie de nuit, la nébulosité augmentera à partir du littoral et le risque d'un peu de pluie ou d'une ondée augmentera. Les minima varieront entre 13 degrés en Hautes-Fagnes et 18 degrés à la mer. Le vent sera faible à modéré de sud-ouest à ouest, dans le nord-ouest du pays, il s'orientera au nord à nord-ouest.

  • A LA UNE DE CE DIMANCHE 28.08

    une.jpg

  • LA PENSEE DU JOUR

    Le comble du jardinier: se mettre nu devant ses tomates pour les faire rougir

Nos rubriques